Communiqué : Vœux du Parti Anti Sioniste

À l’occasion de cette nouvelle année qui débute, le Parti Anti Sioniste tenait à présenter ses meilleurs vœux à tous ses adhérents, ses sympathisants, ainsi qu’à tous les Hommes de bonne volonté, souhaitant construire un monde meilleur, débarrassé de toutes les injustices, notamment celles du sionisme et du wahhabisme et de leurs soutiens.

Nos pensées vont tout d’abord à l’ensemble des déshérités de cette terre, aux opprimés, ainsi qu’aux victimes de la politique arrogante du système de domination mondiale.

De la Palestine au Yémen, de la Syrie à l’Irak , en Asie, en Afrique ou en Amérique, et même ici en Europe, le nombre de ces opprimés ne cesse de s’accroitre.

L’année qui vient ne présage rien de bon : nos responsables politiques, toujours plus assujettis aux intérêts particuliers, aux groupes d’influence et aux lobbies, et ce, au détriment de l’intérêt général et des aspirations des peuples, ne cessent de trahir leurs engagements et sont entrés dans une spirale sans fin amenant nos pays au bord d’un gouffre.

Comme vous avez pu le constater, l’année 2018 a vu se multiplier de nombreux évènements aussi inquiétants les uns que les autres :

– Le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. En effet, Washington et le président Trump considèrent désormais cette dernière comme capitale de l’entité sioniste, allant à l’encontre du droit international et de l’ONU.

– L’intensification des points de tensions à travers le monde ; entre les États-Unis et la Chine, entre l’US/OTAN et la Russie, au Moyen-Orient avec les guerres menées par l’axe américano-wahhabo-sioniste et leurs mercenaires de « Daesh and Co » (Yémen, Syrie, Irak…) et bien d’autres encore.

– La mise en place et la concrétisation du projet Neom avec tous les enjeux que cela implique, en termes technologiques, géopolitiques, mais aussi eschatologiques.

– Concernant la France, nous avons constaté, à notre grande tristesse, la mise en place d’un état policier au détriment de l’état de droit qui faisait la fierté des Français et était le symbole de notre pays partout dans le monde. Nous sombrons peu à peu dans un autoritarisme dangereux, à travers l’instauration de nouvelles lois liberticides, d’une prise en main de la justice par le pouvoir exécutif, et d’une répression tous azimuts contre les opposants de tous bords, comme ont pu le constater les membres du Centre Zahra France et du Parti Anti Sioniste le 2 octobre dernier à l’occasion des perquisitions dont ils ont été l’objet et de la fermeture de la salle de prière qui s’en est suivie.

– Enfin, l’année s’est achevée avec la révolte populaire des « Gilets jaunes » dont la colère a embrasé non seulement la France, mais aussi une partie de l’Europe, et qui s’est fracassée contre l’incompréhension d’une élite dirigeante politico-médiatique totalement coupée de son peuple et d’une réalité qui lui est étrangère.

Ainsi, l’année 2019 s’annonce bien sombre et ne présage rien de bon. Malgré cela, le Parti Anti Sioniste garde espoir et appelle à la patience ainsi qu’à l’endurance, face aux nombreux défis qui nous attendent.

Nous appelons donc toutes les bonnes volontés à multiplier les efforts permettant l’unité et l’éveil des consciences, à travers une meilleure communication et une diffusion plus large.

Plus que jamais, nous devons continuer à : « alerter, dénoncer et témoigner ».