La guerre contre l’Iran

« L’Égypte, l’Arabie et Israël nous poussaient à attaquer l’Iran »

L’ancien chef de la diplomatie américaine John Kerry, négociateur du texte de 2015