NO COMMENT: la haine de nos Médias

 J’accuse nos hommes politiques, nos médias et nos pseudo-intellectuels d’être responsables de cette violence, en semant quotidiennement la haine, la division et l’islamophobie. Je dénonce leurs larmes de crocodiles.