Guerre en Libye : au nom des droits de l’homme

Frédéric MUNIER, agrégé en histoire et professeur au Lycée Saint-Louis (Paris) explique que le pétrole (énergie) est le vrai combustible de la guerre en Libye et dans le monde.

Les droits de l’homme sont devenus synonyme de guerres qui génèrent souvent plus de problèmes, de morts, de conflits et de terrorisme. Ceux qui promeuvent les droits de l’homme, la paix et la démocratie sont souvent ceux qui les bafouent au nom d’intérêts économiques et géopolitiques.