Yémen: Le Drian demande «d’arrêter les frais»

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a exhorté aujourd’hui la « communauté internationale » à « arrêter les frais » au Yémen, en proie à un conflit meurtrier qui a entraîné la pire crise humanitaire au monde selon l’ONU.

 

« Il faut que la communauté internationale dise ça suffit. C’est ce que disent les Etats-Unis, c’est ce que nous disons, c’est ce que disent les Britanniques », a déclaré le chef de la diplomatie française sur la chaîne de télévision France 2.

Soulignant la tenue prochaine d’une réunion « importante » sur le Yémen en Suède, annoncée mais toujours sans date fixe, Le Drian a appelé les parties prenantes à « mettre en œuvre un processus qui commence par le cessez-le-feu, par l’accès à l’aide humanitaire et qui se poursuit par un règlement politique ».

« Il n’y aura pas de vainqueur dans cette guerre. Donc, il faut arrêter les frais », a ajouté le ministre, qualifiant le conflit de « sale guerre ».

Depuis mars 2015, une coalition sous commandement saoudien intervient militairement au Yémen . Le conflit a fait quelque 10.000 morts, selon l’ONU.