Syrie : 13 terroristes français arrêtés par le renseignement irakien

Le renseignement irakien a arrêté, lors d’une opération dans les territoires syriens, 13 ressortissants français membres du groupe terroriste Daech.

La chaîne de télévision irakienne Al-Hadath a rapporté ce jeudi 21 février avoir arrêté 13 ressortissants français qui faisaient partie du groupe terroriste Deach.

Lors de cette opération, le renseignement irakien a également réussi à démanteler le plus grand réseau du financement de Daech en Irak.

Plus tôt en janvier, Paris aurait accepté de rapatrier au moins 130 terroristes français de Daech arrêtés dans le nord-est de la Syrie par des Kurdes soutenus par les États-Unis afin qu’ils puissent être jugés en France.

En même temps, le président américain Donald Trump a averti il y a deux semaines les alliés de l’UE sur Twitter, que s’ils n’agissaient pas au plus vite pour faire revenir les ressortissants dans leurs pays respectifs, Washington libérerait au moins 100 membres de Daech qui sont actuellement en détention en Syrie.

Cette libération relève d’une véritable menace sécuritaire à l’encontre des alliés US, estiment les analystes.

Trump a exhorté les alliés de l’Union européenne à reprendre 800 éléments de Daech capturés en Syrie et à les traduire en justice :

« Daech est en déclin et de ce fait, nous appelons les nations européennes à récupérer leurs ressortissants capturés en Syrie. Nous en avons bien trop fait, il est temps maintenant que les autres fassent leur part du travail. »

« Les États-Unis n’ont rien à faire de la manière dont ces terroristes de Daech doivent s’intégrer à la société européenne », a-t-il lancé.