Provocation sioniste devant l’ambassade d’Iran à Paris

Provocation sioniste devant l’ambassade d’Iran à Paris

 

Manifestation de la LDJ devant l'ambassade d'Iran à Paris, le 21 juillet 2010.
Manifestation de la LDJ devant l’ambassade d’Iran à Paris, le 21 juillet 2010.

Ce mercredi 21 juillet vers 17h15, un groupe d’extrémistes sionistes de la LDJ a manifesté avec la haine et la morgue qui les caractérisent, devant les grilles de l’ambassade d’Iran à Paris (*vidéo en fin d’article). Une fois de plus, la violence impunie s’exprime dans notre capitale !  En plus des injures et des calomnies habituelles à l’encontre de l’Iran et de sa politique, ces manifestants s’en sont pris à l’humoriste français Dieudonné, dont le courage et la fermeté dans sa dénonciation du sionisme et de ses représentants en France ne sont plus à prouver.

Pourquoi cette organisation ouvertement raciste, considérée par le FBI comme un groupe terroriste (Rapport du FBI 2000/2001), n’est-elle pas interdite et sanctionnée en France ? A titre indicatif, au moins deux des suspects impliqués dans le meurtre de Saïd Bourarach ont des liens avec la LDJ. Ceux sont également des membres de la LDJ qui ont agressé Dieudonné le 2 mars 2005, à son arrivée en Martinique pour une tournée. La complicité du gouvernement français envers cette milice sioniste impunie est largement établie, et les collègues du commissaire de police blessé par arme blanche le 7 avril 2002 en savent quelque chose.

Le lobby sioniste et ses milices, établis dans notre pays, ont tout intérêt à envenimer les relations entre la France et l’Iran. Et cette provocation devant l’ambassade d’Iran s’inscrit totalement dans cette perspective. Il est intolérable que le Gouvernement français n’interdise pas ce genre de manifestations contre l’ambassade d’un pays avec lequel la France entretient des relations diplomatiques depuis au moins 200 ans.

Le peuple français, qui ne nourrit aucune animosité envers l’Iran mais qui subit dans son propre pays, chaque jour davantage, les violences verbales ou physiques des sionistes, ne peut que condamner cette provocation. Espérons qu’elle ne soit pas la première d’une série d’autres provocations beaucoup plus graves, que les sionistes comptent effectuer sur le territoire français.

Pour sa part, le Parti Anti Sioniste condamne les provocations de la milice sioniste LDJ, exige sa mise hors d’état de nuire, et exprime sa totale solidarité avec la République Islamique d’Iran, son Excellence l’ambassadeur d’Iran, et tout le personnel diplomatique de l’ambassade. Le Parti Anti Sioniste assure également notre ami Dieudonné de tout son soutien.

Le Président,
Yahia Gouasmi.