Pas de troupes égyptiennes en Syrie !

« Les forces armées égyptiennes ne sont pas des mercenaires. La stratégie adoptée par le Caire envers la Syrie repose sur un soutien à l’intégrité territoriale syrienne et à l’armée nationale de ce pays.»

Ce sont les propos de M. Mohammad Rashad, un ancien haut responsable des services de renseignement égyptiens en réponse aux demandes formulées par les autorités saoudiennes et américaines d’envoyer des forces en Syrie. Il a également souligné que les forces armées égyptiennes ne sont pas des mercenaires.

Mercredi 18 avril, Adel al-Jubeir, le ministre saoudien des Affaires étrangères a déclaré, lors d’une conférence de presse conjointe à Riyad avec Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, que son pays était disposé à envoyer des forces en Syrie pour lutter contre le terrorisme, c’est ce qu’a rapporté Fars News, l’agence d’information iranienne.

Le haut responsable saoudien a annoncé que son pays avait proposé d’envoyer en Syrie les forces de « la coalition islamique antiterroriste » à laquelle l’Égypte participe, également.

S’appuyant sur un rapport publié par le quotidien américain The Wall Street Journal, al-Jubeir a annoncé que les États-Unis avaient l’intention d’atteindre leurs objectifs en Syrie par leur retrait et surtout en y renforçant l’influence de plusieurs pays arabes.

Il a affirmé que :

« Le conseiller à la sécurité nationale américaine, John Bolton, lui aussi s’est entretenu avec l’Égypte sur l’envoi de forces militaires en Syrie. Il a demandé à l’Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et au Qatar des aides financières. L’Arabie saoudite a accepté de participer à une action militaire. »

Côté égyptien, notons qu’un ancien haut responsable des services de renseignement égyptiens, Mohammad Rashad a réagi à la demande de John Bolton en s’exprimant en ces termes :

« l’Égypte ne se joindra jamais à cette coalition », rapporte Euronews.

Stephen Cook, expert américain des questions du Moyen-Orient a écrit sur sa page Twitter :

« Il semble que M. Bolton ignore que le gouvernement égyptien soutient Assad ».

Nous avons appris que la diplomatie égyptienne a commenté, lundi les informations diffusées par certains médias occidentaux selon lesquelles des pays arabes, dont l’Égypte pourraient envoyer leurs troupes en Syrie.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, M. Sameh Shoukry a déclaré devant les journalistes, lundi à l’issue des entretiens selon la formule 2+2 entre les ministres russes et égyptiens de la Défense et des Affaires étrangères qui ont eu lieu à Moscou :

«L’Égypte a souligné à maintes reprises qu’elle n’envoyait pas ses troupes hors de son territoire. En application de la doctrine militaire égyptienne, les forces armées de l’Égypte protègent seulement les frontières égyptiennes.»

 

La Russie a salué la décision égyptienne de ne pas répondre à l’appel des États-Unis à rejoindre l’opération militaire au sol en Syrie.

M. Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères a commenté :

«A mon avis, cette idée américaine a deux objectifs : d’une part, partager la responsabilité pour la violation directe et flagrante de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Syrie qui n’a pas invité les États-Unis ni d’autres membres de la coalition qu’ils dirigent, d’autre part, partager le fardeau financier. Washington en parle ouvertement.»

Le Parti Anti Sioniste soutient avec force la prise de position égyptienne car l’intégralité territoriale de tout pays souverain se doit absolument d’être sauvegardée et respectée. Toute ingérence, sous n’importe quel prétexte, est injustifiable et injustifiée !

Quant aux valets de certains pays arabes, totalement assujettis à l’administration américano-sioniste, nous leur disons honte à vous d’occuper des postes clés pour servir l’Arrogance internationale. Quoi que vous fassiez, vous ne serez à leurs yeux que des pions qu’ils utilisent à leur grè et qu’ils jetteront dans les abysses les plus profondes, une fois qu’ils n’en auront plus besoin et l’histoire est là pour le confirmer.

La Victoire finale sera du côté des Opprimés quels que soient les moyens, les stratèges et les complots dont usent les forces du mal, le compte à rebours a commencé pour vous et vous le savez fort bien…