Les lobbys israéliens au parlement européen

Voici maintenant quelques semaines qu’une motion visant à diaboliser toute critique de l’entité Sioniste a été largement votée au Parlement Européen.

Cette offensive, promue par des lobbys tels que l’Association Internationale pour le Souvenir de l’Holocauste, viserait donc à taxer d’antisémitisme la moindre remise en question, tournant autour d’une éventuelle non reconnaissance du sacro-saint état d’ « Israël ».

La Commission des Libertés, de la Justice, et des Affaires Intérieures du Parlement avait pourtant refusé,  en mars dernier, que cette définition puisse être subrepticement introduite en « question diverses », avant l’adoption de cette définition.

Souvenons-nous qu’un an plus tôt, le Président du Parlement Européen fut déjà sollicité afin de prendre des mesures à l’encontre de la députée Martina Anderson, qui avait comparé l’influence de ces lobbys israéliens à des « éruptions cutanées ».

Constatant ce récent court-circuitage démocratique, tant de la part de conservateurs, que de libéraux ou de socialistes, le Parti Anti Sioniste ne peut que témoigner une fois de plus que ces lobbys ont bel et bien pignon sur le Parlement Européen.
Et conformément à la charte du PAS, nous continuerons à dénoncer toute forme d’influence lobbyiste, y compris ceux qui promeuvent ce cancer sioniste qui est à l’origine de tous les maux qui touchent nos sociétés et notre humanité.

Commentaires