L’Irak réagit aux menaces d’attaques israéliennes

Les forces de l’armée irakienne se tiennent à côté de lance-roquettes près de Kirkouk, le 15 octobre 2017. ©AFP

« La souveraineté irakienne est notre ligne rouge », a déclaré ce mardi une source au sein du ministère irakien de la Défense en réaction aux menaces de guerre du ministre israélien des Affaires militaires.

Le ministre israélien des Affaires militaires, Avigdor Lieberman, a déclaré le lundi 3 septembre : « Nous réagirons à toute menace iranienne, d’où qu’elle vienne. »

Avigdor Lieberman semblait vouloir insinuer qu’Israël pourrait frapper des cibles iraniennes en Irak.

Selon la chaîne Al-Mayadeen, le responsable irakien a déclaré qu’on devrait s’attendre à une réaction du Premier ministre irakien, Haïder al-Abadi, qui est aussi le commandant des forces armées du pays.

Cette déclaration intervient quelques jours après que l’agence de presse Reuters a rapporté que Téhéran fournissait des missiles balistiques et des formations aux forces loyalistes en Irak.

« En ce qui concerne la menace iranienne, nous ne nous limitons pas à la Syrie. Cela doit être clair », a déclaré Lieberman lors d’une conférence organisée par Hadashot TV News.

Interrogé spécifiquement sur la question de savoir si cela incluait l’Irak, le ministre israélien des Affaires militaires a répondu :

« Je dis que nous nous occuperons de toute menace iranienne, d’où qu’elle vienne. Nous nous réservons le droit de passer à l’action… Et nous serons amenés à gérer les menaces ou quoi que ce soit d’autre qui se présentera. »

Les États-Unis ont exhorté le régime israélien à s’abstenir de toute attaque militaire contre les positions iraniennes en Irak. Les ressentiments antiaméricains sont très forts en Irak et ils ne demandent qu’une petite étincelle pour exploser. Or, quelque 5 000 soldats US se trouvent en Irak.

L’Iran n’a cessé de souligner qu’il soutient la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Irak. L’Iran considère que sa sécurité est liée à celle de toute la région, et très particulièrement à son environnement immédiat.

Les autorités iraniennes ont, à maintes reprises, souligné que les moyens militaires du pays ont une vocation dissuasive et sont uniquement destinés à défendre le territoire iranien.

Il est tout à fait évident que Reuters a fait le jeu des Américains et des Israéliens en leur donnant un prétexte de s’acharner, une fois de plus, contre l’Iran.

Cela dit, l’Iran est un grand pays qui œuvre pour la paix et la stabilité dans toute la région et qui ne se laissera pas intimider par de telles allégations et fanfaronnades ; surtout lorsqu’elles proviennent de Washington et de Tel-Aviv.