Les US préparent une mise en scène hollywoodienne pour arrêter Baghdadi

Un membre des Forces démocratiques syriennes (FDS) a révélé pour l’agence russe Sputnik qu’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de la milice wahhabite terroriste Daech, se trouve sous une surveillance forcée de la part des forces américaines dans un endroit secret à l’est de l’Euphrate.

Cette source des FDS qui s’est exprimée sous couvert de l’anonymat a assuré aussi que les forces américaines attardent volontairement l’achèvement de Daech dans son dernier réduit dans la région de Hajine, à Deir Ezzor.

Elles empêchent aussi bien les FDS d’y avancer que les Hachd al-Chaabi irakien de le bombarder, souligne-t-il.
« Ceci s’inscrit dans le cadre d’un plan destiné à préparer et filmer une opération commandos américaine dans la région de déploiement de Daech dans la province sud-est de Deir Ezzor pour que par la suite on annonce l’arrestation de Baghdadi et la fin de Daech », a-t-il expliqué.

À la fin du mois de janvier dernier, rappelle Sputnik, un haut-responsable irakien avait révélé qu’une force spéciale américaine était entrée en Syrie depuis le Kurdistan irakien, en compagnie d’une unité des FDS.

Et ce après des informations rendant compte que le numéro un de Daech se trouvait dans un carré de 10 km2, à la frontière de la province de Deir Ezzor et plus précisément dans une région située entre Al-Baghoz au nord, al-Marachdat au sud, al-Safafnat à l’ouest, et le désert d’alBoukamal lié à l’Irak à l’est.

« Les informations fournies assurent que les forces spéciales américaines voudraient al-Baghdadi vivant, et c’est ce qui explique pourquoi les forces spéciales américaines entrent dans des zones qui sont tombées militairement et interdisent aux milices kurdes d’entrer dans les quelques villages restant alors qu’elles peuvent le faire facilement avec la couverture aérienne qui leur est procurée », a confié ce haut-responsable irakien pour Sputnik.