Les malades imaginaires

Sexualité, vieillissement, chute des cheveux, problèmes de surpoids, ménopause chez les femmes, andropause chez l’homme ou encore la timidité sociale sont, selon l’industrie pharmaceutique, des maladies pathogènes.

Le but de ces entreprises : médicaliser tous les petits soucis de la vie quotidienne.

De nos jours, le lobby pharmaceutique dépense plus d’argent dans sa publicité et sa propagande que dans les recherches scientifiques pour combattre les maladies. Parallèlement à cela, il y a plus de médicaments que de maladies, et à tout ceci s’ajoute le fait que des maladies se créent à tous vents.

A savoir que selon ce lobby, si vous êtes d’un naturel optimiste, c’est que selon des études scientifiques, vous souffrez d’un « trouble généralisé de la gaieté » qui se manifeste par « de l’insouciance ou la perte des réalités ». Si vous refusez tout type de médecine, c’est que vous souffrez d’une psychose dite « phobie du médecin et du sang ». Si vous êtes d’un naturel timide, c’est que vous souffrez en fait d’une « phobie sociale » qui se traite bien avec des antidépresseurs.

A savoir que la limite entre les pathogènes et le quotidien psychologique de l’humain se fait de plus en plus maigre, cela s’explique par le fait que les patients sont rassurés de savoir que ce qu’il leur arrive est répertorié et qu’un médicament existe pour cette pseudo-maladie.

Le nombre global de pathologies psychiatriques officiellement reconnu est passé, depuis la Seconde Guerre mondiale, de 26 à près de 500.

Cependant il y a d’autres ‘’stratégies‘’ utilisées par le lobby pharmaceutique : il s’agit d’abaisser les seuils, les taux, les normes…  En faisant cela il est très facile pour ces gens d’avoir plus de malades à guérir, c’est ce qu’il s’est passé dans les années 1990. Le taux de cholestérol acceptable passant de 260 milligrammes à 200 milligrammes par décilitre. Aujourd’hui le pourcentage de taux pathologique de cholestérol chez les plus de 50 ans est de 84% contre 93% chez les femmes.

En guise de conclusion, il y a un mensonge important concernant l’industrie pharmaceutique : non seulement certains médicaments ne sont pas efficaces, mais en plus celle ci essaye par tous les moyens d’attirer un maximum de clients en inventant des maladies en diminuant les seuils et les normes,…

Le Parti Anti Sioniste appelle les citoyens à la vigilance et à l’éveil face aux stratégies de ces lobbies du médicament, prêts à tout pour écouler leurs produits et faire du profit sur le dos de la santé des gens.

Bien heureusement, de nombreuses personnes alertent sur le sujet, y compris des médecins et chercheurs de renoms qui refusent de plier face aux pressions de ces industries et continuent à se battre courageusement pour leur principe et pour le bien public.