Le fondateur d’Alibaba indique ce qui pourrait provoquer la 3ème guerre mondiale

Selon le fondateur d’Alibaba et milliardaire chinois Jack Ma, l’évolution des technologies, notamment de l’intelligence artificielle et des robots, pourrait conduire à un nouveau conflit global entre les grandes puissances.

La Troisième Guerre mondiale pourrait éclater dans un avenir proche en raison de la révolution technologique actuelle, a annoncé jeudi Jack Ma, fondateur du groupe internet chinois Alibaba.

Lors d’une discussion à laquelle il participait au Forum économique mondial de Davos, il a notamment indiqué:

«La Première Guerre mondiale était due à la première révolution technologique. La deuxième révolution technologique a provoqué la Seconde Guerre mondiale. À présent, on assiste à la troisième révolution technologique».

Selon lui, si elle était déclenchée, la Troisième Guerre mondiale devrait viser les maladies, la pollution et la pauvreté et non les êtres humains.

Mais à l’heure actuelle, les robots et les technologies présentent un danger pour les êtres humains qu’ils vont priver de nombreux emplois, d’après M.Ma.

«L’intelligence artificielle, les méga-données présentent une menace pour les êtres humains. L’IA et les robots détruiront beaucoup d’emplois qui, dans l’avenir, seront remplacés par des machines», a-t-il déclaré.

Il y a deux ans, le milliardaire avait déjà indiqué que l’évolution de la robotique et de l’intelligence artificielle bouleverserait la société et entraînerait une redistribution géopolitique des pouvoirs.

D’ailleurs, il a lui-même reconnu qu’il n’existait actuellement pas d’«experts de l’avenir, mais seulement des experts du passé ».

M.Ma est loin d’être le seul milliardaire à éprouver de telles craintes. Le fondateur de Tesla, Elon Musk, a fait des prévisions apocalyptiques à propos de la montée en puissance de l’intelligence artificielle dans le monde entier.

Le milliardaire chinois pense que stimuler la créativité des enfants est le seul moyen de rivaliser avec la technologie.

«Comment pouvons-nous apprendre aux enfants à être plus créateurs et à faire des choses que les machines ne peuvent pas faire? Les machines ont des puces, mais les êtres humains ont des cœurs. L’enseignement devrait aller dans cette direction», a-t-il déclaré.

Avec une fortune personnelle estimée à plus de 35 milliards de dollars selon Forbes, M. Ma envisage de quitter ses fonctions de directeur exécutif du groupe en septembre prochain pour reprendre son métier précédent, celui d’enseignant.

Source: Sputnik