Israël condamné au Conseil de sécurité pour ses crimes contre le peuple palestinien

« Israël viole le droit international, assassine des enfants palestiniens et élargit les colonies illégales », « Israël n’a pris aucune mesure contre la cessation de la colonisation, ce qui constitue une violation du droit international ».

Des déclarations ont été faites par le coordinateur des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolai Mladenov, lors d’une réunion du Conseil de sécurité sur la situation en Palestine occupée.

Estimant qu’« Israël a expulsé 40 familles palestiniennes pour la construction de colonies illégales dans le quartier de Silwan à Jérusalem-Est et a tué des enfants âgés de 14 à 16 ans dans le sud de la bande de Gaza ».

Mladenov ajoute aussi que « des dizaines de soldats israéliens ont pris d’assaut Ramallah, sont entrés dans le bureau de l’Agence palestinienne de presse et ont blessé de nombreux Palestiniens ».

Le représentant du Koweït aux Nations unies, l’ambassadeur Mansour Al-Otaibi a, quant à lui, affirmé que l’entité sioniste d’Israël « commettait des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité en Palestine ».

Al-Otaibi a fait savoir dans son allocution que « le Conseil de sécurité ne devrait pas rester passif face aux crimes d’Israël commis dans les territoires occupés et a appelé Israël à cesser toutes ses activités de colonisation dans les territoires occupés ».

Ajoutant : « Nous rejetons les violations israéliennes des terres saintes islamique et chrétienne ».

 

Il était temps que le Conseil de sécurité et des personnalités comme le coordinateur des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolai Mladenov et le représentant du Koweït aux Nations unies, l’ambassadeur Mansour Al-Otaibi, prennent l’initiative de condamner les crimes que commet impunément l’entité sioniste d’Israël à l’encontre du peuple palestinien.
Le Parti Anti Sioniste félicite ces hommes pour avoir enfin eu le courage de condamner ces criminels.
De notre côté, nous ne cesserons jamais de témoigner, de dénoncer et d’alerter contre toutes les injustices commises à l’encontre de ce peuple opprimé, afin que soient jugés et condamnés tous ceux qui commettent impunément ces crimes, ainsi que ceux qui, de près ou de loin, les soutiennent ou opposent leur veto.
Venir en aide à un peuple opprimé est un devoir pour tous, alors ne restons pas sourds et muets face à ces horreurs !
Nous prions pour que 2019 soit sous le signe de l’éveil des consciences.