COMMUNIQUE DE L’ASSEMBLÉE MONDIALE DES AHLOUL BEYT

 

Le Secrétaire général de l’Assemblée mondiale d’AhlulBayt, Hujjat al-Islam Akhtari

L’agence de presse de l’Assemblée mondiale des Ahloul Beyt (p) a diffusé un communiqué dans lequel elle proteste et conteste vivement le verdict de la Cour d’appel suprême bahreïnie qu’elle trouve très injuste.

En effet, cette Cour a condamné à perpétuité les responsables du Mouvement Al Wifaq, dont le cheikh Ali Salman, secrétaire général du mouvement.

Voici le texte intégral du communiqué :

Au Nom de Dieu Le Tout-Miséricordieux Le Très-Miséricordieux

« Pharaon se comporta en hautain sur terre divisant ses habitants en clans, méprisant un groupe parmi eux :il égorgeait leurs garçons et abandonnait leurs femmes, il fut certes, du nombre des intempérants. »28/4

L’Assemblée mondiale des Ahloul Beyt (p) condamne, vivement le verdict inique, la prison à perpétuité, émis par la Cour d’appel suprême des dirigeants despotes et dictateurs du Bahreïn à l’encontre du cheikh Ali Salman, le secrétaire général du mouvement Al Wifaq ainsi qu’aux deux députés parlementaires, cheikh Hassan Soltan et Ali Aswad.

Nous constatons que ce nouveau verdict est arbitraire alors que la Cour suprême a innocenté les responsables de Wifaq quant à l’accusation de collaborer avec les services du renseignement qatari. De plus, le fait d’interdire à ce mouvement ainsi qu’à toutes les factions de l’opposition de participer aux élections parlementaires et municipales qui auront lieu le 23 novembre est une violation de la loi et un signe manifeste de la nature répressive et dictatoriale des Al Khalifa qui veulent terroriser et humilier le valeureux peuple bahreïni.

Cette ambiance hostile envers le peuple se poursuit en préparation de la visite du Premier ministre sioniste israélien Benjamin Netanyahu à Manama, la capitale. Ainsi, le régime veut interdire à l’opposition d’exprimer son refus quant à la normalisation avec Israël et de donner son soutien indéfectible à la Résistance islamique.

L’Assemblée mondiale des Ahloul Beyt (p) affirme son soutien au combat juste du courageux peuple bahreïni dont les revendications politiques et civiques sont, totalement légitimes.

Nous demandons aux organisations internationales humanitaires, politiques, des droits de l’homme, islamiques et particulièrement aux religieux et aux intellectuels d’intervenir auprès des Al Khalifa afin de mettre fin à leurs politiques arbitraires, illégitimes contre le peuple bahreïni, de libérer tous les prisonniers d’opinion, de leurs restituer leurs droits civiques, politiques, qu’ils recouvrent leur citoyenneté et retournent au pays, droits qui leur ont été usurpés.

L’Assemblée mondiale des Ahloul Beyt (p)

Novembre 2018