Un bataillon français intercepté en Syrie ?

Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères.
Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères.

Un bataillon français intercepté en Syrie ?

Selon l’agence de presse iranienne IRIB, « les services spéciaux syriens [auraient] arrêté [au sud-ouest du pays, ndlr] un bataillon français de transmission » composé de 12 militaires, dont un colonel du service technique de communication de la DGSE.

 « Cette nouvelle explique le changement de ton de Paris, qui fait désormais profil bas de peur que cette affaire n’affecte la campagne de Nicolas Sarkozy. Alain Juppé a été chargé de négocier avec son homologue russe Sergueï Lavrov, afin de trouver une solution et libérer les militaires français » poursuit l’agence de presse, avant d’ajouter que « le Président français aurait envoyé un arsenal militaire destiné aux opposants au régime, mais les informations collectées par les services de renseignements français confirment que la majeure partie du matériel est tombé entre les mains de l’armée syrienne ».

Si l’information se confirme, elle risque de faire l’effet d’un tremblement de terre sur la campagne présidentielle française !

Le Parti Anti Sioniste a plus d’une fois pointé du doigt l’ingérence étrangère dans les affaires internes de la Syrie, ainsi que la violation de son indépendance et de sa souveraineté. Les événements nous donnent raison, et confirment les propos de Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste, à savoir que l’année 2012 sera riche en surprises, et elle ne fait que commencer…

Parti Anti Sioniste