Alimentation: un danger qui nous guette

La base de notre alimentation est ultra-transformée !

Pourquoi, n’avons-nous pas conscience de la surabondance des aliments transformés que nous possédons, dans nos armoires, nos assiettes, et que l’on finit par consommer… La propagande publicitaire est d’une telle intensité que très peu d’entre nous s’interrogent sérieusement sur la source de notre alimentation.

Pour en avoir la preuve, il nous suffit simplement d’observer et lire les étiquettes nous décrivant ce que contiennent nos céréales, nos repas préparés, nos boissons, nos produits surgelés, etc.

Une fois face à cette liste d’ingrédients, essayez d’en comprendre le sens.

Nul doute que cela sera pour vous incompréhensible, en raison du vocabulaire complexe, de la petite taille, et de l’emplacement de l’écriture. Voilà une des techniques volontairement utilisée par les producteurs et fabricants industriels pour embrouiller le consommateur, et le désinformer ainsi sur le contenu réel de son alimentation.

Vous aurez remarqué que certains ingrédients vous sont étrangers, comme le sirop de glucose, le fructose, l’amidon transformé, la maltodextrine etc… Ces derniers se trouvent dans des aliments très simples comme la brioche ou le poisson pané ! Cela ne vous paraît-il pas étrange ?

Les aliments ultra-transformés sont conçus selon un processus qui est dans son essence, tout, sauf naturel.  La matière première sera décomposée en plusieurs éléments, cette étape c’est le cracking.

Ce seront les éléments que l’on retrouvera dans les interminables listes d’ingrédients de nos boîtes de céréales par exemple. Ensuite, ces éléments seront recomposés grâce à une autre technique qui permettra de fabriquer des aliments, ne contenant pas un seul gramme de ces derniers, mais qui en auront tout l’aspect, le goût, l’odeur, …Étant de fabrication industrielle, ces produits sont constitués de nombreux additifs, de mauvais sucres, et n’ont presque plus aucune qualité nutritionnelle, en raison de leurs innombrables transformations industrielles et chimiques.

D’après une étude récente associant des chercheurs de l’Inserm, de l’Inra et de l’Université Paris 13, on apprend que l’impact de ces aliments sur notre corps, est terrible, et à la hauteur de la modification et de la décomposition effectuée sur ces derniers.

Les conséquences sur notre organisme sont de plus en plus importantes. On constate dans notre société une augmentation sans précédent des maladies chroniques, du surpoids, des carences, des cancers, etc.

Il est évident pour chacun, que notre alimentation est la base de notre santé. On peut donc affirmer sans aucun doute que si dans nos sociétés modernes nous avons de plus en plus de maladies, c’est aussi parce que nous mangeons de moins en moins bien !

Cette alimentation qui engendre des maladies, nous entraîne ensuite à intégrer un système médical qui n’est pas mieux conçu, car que ce soit pour le cancer ou le diabète par exemple, la plupart des traitements dispensés ne soignent aucunement la maladie mais au contraire, l’entretiennent, faisant ainsi les affaires de l’industrie pharmaceutique.

Cette dégradation de notre façon de nous alimenter est, pour le consommateur, involontaire, car nous avons la tête noyée dans l’ignorance de ce que nous mangeons.

Dès notre plus tendre enfance, nous consommons ces produits nocifs. Pour preuve de cette manipulation mentale, nous avons tous en tête des slogans publicitaires mensongers faisant l’éloge de ces produits toxiques, comme par exemple : « Les produits laitiers, sont nos amis pour… ».

Je suis certain que vous avez fini la phrase seuls, et cela, de façon instinctive…

L’ignorance des consommateurs est le fer de lance dans ce combat, car il est préférable pour l’élite mondiale d’avoir une masse affaiblie, physiquement et psychiquement.

Malheureusement, nous constatons que les peuples se laissent berner par ce flux de fausses informations qui n’a de pareil que la dangerosité de ces aliments.

Toutefois, et heureusement, une poignée de personnalités, tel Thierry Casasnovas par exemple, sont éveillés sur le sujet de l’alimentation, et participent grandement à l’éveil des consciences. Ces derniers font un extraordinaire travail dans ce domaine, et rééduquent les consommateurs en leur expliquant comment véritablement manger sainement, et comment établir avec son environnement une relation symbiotique.

En bref, nous sommes face à une illusion, un tour de passe-passe, qui nous tue lentement, mais sûrement, qui nous stérilise et détruit nos vies dans le seul but d’un asservissement généralisé et d’utiliser l’humanité comme une « machine à fric… »

À force de jouer aux savants fous avec l’ordre naturel des choses, nos élites dirigeantes déstabilisent ce dernier, et provoquent un dérèglement manifeste de l’essence de l’Homme. Nous perdons ainsi, peu à peu, le contrôle sur nous-même…

Pourquoi cherchent-elles à détourner la nature profonde de l’Homme avec sa subsistance, et détruire ce que la nature nous offre en abondance et qui est parfaitement adapté à notre physiologie ?

Il est clair qu’il y a là un « sionisme alimentaire » qui travaille pour atteindre ses objectifs.

Le Parti Anti Sioniste dénonce avec la plus grande fermeté ces inepties et ces fausses croyances communément admises et répandues concernant notre alimentation.

Nous appelons le peuple à s’éveiller sur ces questions fondamentales, en recherchant et en modifiant son alimentation et en l’adaptant à chacun !