› Le Sionisme vu par Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste [Vidéo]

Le Sionisme vu par Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste [Vidéo]

Imprimer
[Section :  Le Sionisme]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste.Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste.Le Sionisme vu par Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste

(*Vidéo en fin d'article)

Beaucoup d’internautes nous demandent de leur expliquer ce qu'est le sionisme. Le sionisme est une idéologie politique de type colonialiste, qui prône et tente de justifier l’occupation de la Palestine historique. Ses méthodes les plus habituelles, depuis son origine, sont l’agression et la purification ethnique, les expulsions programmées de Palestiniens, et les confiscations de leurs terres. Cette politique inhumaine a besoin, pour se dissimuler auprès de l’opinion publique mondiale, d'une propagande permanente, un bourrage de crâne pour cacher la réalité de ce qu'est Israël.

Israël est un « État » nucléaire de 200 têtes, au-dessus du droit international et agressant qui bon lui semble. Sa propagande est assurée en France par le lobby sioniste, qui exerce une pression permanente sur les médias, l’enseignement, la classe politique, etc. Sa technique préférée est d’accuser d’antisémitisme ses adversaires. L’antisémitisme (doctrine, ensemble de propos ou comportement consistant à haïr ou à se méfier d’une personne par le seul fait qu’elle est juive ou se prétend telle, ou est considéré comme telle) est un racisme comme un autre, à l’instar du racisme visant les Arabes, les Africains, les Asiatiques et d’autres ethnies. La propagande sioniste veut en faire un racisme à part, spécifique, propre aux juifs. La LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme) en a fait sa lutte favorite. L’antisémitisme est comme tout racisme : il s’agit d’un préjugé stupide et criminel.

Le lobby sioniste est structuré autours du CRIF. Ce Conseil Représentatif des Institutions Juives de France englobe une foule d’associations satellites, toutes sionistes. On estime qu’il regroupe un juif de France sur cinq ou six. A défaut d’une représentativité fondée sur le nombre, il tire sa puissance de ses moyens financiers, ainsi que dans l’emprise qu’il exerce sur la communauté juive et non juive, notamment la classe médiatique et politique, deux secteurs clés dans la démocratie du spectacle (devenue la vie politique française).

Comment s’exerce cette emprise ?  Quelle est sa finalité ?

Premièrement, le lobby sioniste fait une culpabilisation permanente de la population non juive française, 65 ans après la fin de la deuxième guerre mondiale !  Deuxièmement, il agit par tout un arsenal juridique permettant de faire condamner toute personne ou entité associative qui dévoilerait une de ses actions. Troisièmement, il effectue une domestication de la classe politique, régulièrement convoquée au dîner annuel du CRIF, pendant lequel son président distribue les bons points et gronde les mauvais élèves. Enfin et surtout, il agit par l’accusation d’antisémitisme lancée contre quiconque se met en travers du lobby sioniste.

On peut penser qu’il y a très peu d’antisémitisme au vrai sens du terme. Mais beaucoup de Français, qui pour une raison ou une autre ont déplu aux sionistes, se font accuser d’antisémitisme. Il est grand temps pour vous, citoyens, d'en comprendre les enjeux et cette main cachée qui essaie d’imposer une vision extérieure à notre pays. Tout cela afin que Israël puisse continuer à exister et faire ce qu’elle fait, c'est-à-dire : des guerres abominables, des destructions massives, la mise sous ghetto de toute une population bombardée par un feu ardent qui descend du ciel… C’est comme si aujourd’hui nous étions témoins d’un four à ciel ouvert et d’une nouvelle Shoah.

Pourquoi l’Occident accepte-t-il un tel méfait de la part de cette entité sioniste israélienne ?  Pourquoi l'accepte-t-il sous prétexte de quelques roquettes qui n'ont fait que très peu de victimes par rapport à l’opération « Plomb durci » ?  Aujourd’hui nous ne sommes plus face à « un œil pour un œil », mais un œil face à des milliers d’yeux. Quelle injustice !

C’est ce sionisme que nous voulons dénoncer, parce-que chez nous aussi il y a un sionisme et un pauvre Français palestinien. Nous voulons travailler pour libérer notre pays. Si notre pays est libéré alors la Palestine sera libérée, et enfin peut-être retrouverons-nous l’Orient et l’Occident mains tendues, donnant le meilleur de leurs peuples.

Notre action aujourd’hui en France n’est que pour rapprocher les peuples. Nous ne travaillons que pour la Paix, et voulons dénoncer les vrais criminels…

Par Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

Le Sionisme vu par Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste [Vidéo]
Code lecteur :

*Le Sionisme vu par Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/sionisme/le-sionisme-vu-par-yahia-gouasmi-president-du-pas-0247.html
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte