Yahia Gouasmi : à Christophe et Fabrice . ( Projet Neom )

 

 

Chers amis,

Je suis agréablement surpris de voir qu’il existe encore des Hommes dignes de ce nom, de véritables résistants.

Je remercie Dieu d’une telle rencontre, qui est en réalité celle des consciences, et je reconnais en vous une révolte intérieure, un éveil, une vision, ainsi que cette conscience qui vous anime.

Je vous félicite pour votre perception des enjeux qui se cachent derrière les évènements géopolitiques dont l’actualité déborde, et dont nous avons témoigné. Particulièrement celui qui se cache derrière le projet NEOM, que vous avez parfaitement cerné et relayé à travers vos productions.

Je vous rends également un grand hommage pour avoir fait référence au Centre Zahra France, à moi-même, ainsi qu’au Parti Anti Sioniste.

Vous, comme nous, tentons d’éveiller les consciences, en informant et en alertant ces mêmes consciences, dans un travail de témoignage auquel nous invitons toutes les bonnes volontés à s’unir et à y participer.

Je vous transmets mes salutations fraternelles, ainsi que celles des membres du Centre Zahra France et du Parti Anti Sioniste qui ont été touchés par vos paroles.

Ce sera avec un immense plaisir que nous vous accueillerons dès que l’occasion nous le permettra, et lors de laquelle j’évoquerai avec vous un projet qui nous tient à cœur et que nous espérons réaliser, à propos du sujet de NEOM.