Lettre adressée à son Excellence l’ambassadeur du Nigeria

Le Cheikh Ibrahim el-Zakzaky, sa femme Mallima Zeenah Ibrahim et une centaine de membres du Mouvement islamique sont détenus au Nigeria depuis plus de deux ans, date des massacres de Zaria en décembre 2015.

 

Le Cheikh et son épouse sont gravement blessés et ont besoin, d’urgence, d’un traitement médical.

Le président du Parti Anti Sioniste a adressé un courrier à l’ambassadeur du Nigéria à Paris, dans lequel il lui demande que ces deux personnalités et d’autres personnes incarcérées en même temps qu’elles, soient rapidement libérées pour recevoir les soins médicaux adéquats.

Le Parti Anti Sioniste invite toutes les organisations françaises à écrire à l’ambassadeur du Nigeria dans ce sens.

 

 

Grande-Synthe, Le 12 janvier 2018

Ambassade du Nigeria à Paris,

173, avenue Victor Hugo,

75116 Paris FRANCE

 

A Son Excellence l’Ambassadeur du Nigeria

Excellence,

J’ai l’honneur de m’adresser à vous afin de solliciter de votre bienveillance la libération pour traitement médical urgent de Cheikh Ibrahim el-Zakzaky et de son épouse Mallima Zeenah Ibrahim.

Leur santé continue de se détériorer gravement depuis leur arrestation au Nigeria en décembre 2015, à la suite des massacres à Zaria. Leur médecin de famille soupçonne le Cheikh Ibrahim el-Zakzaky de souffrir d’un accident vasculaire cérébral.

Aussi, au nom des membres du Centre Zahra France et du Parti Anti Sioniste dont je suis le président, je vous conjure d’autoriser, sans plus attendre, ces deux personnalités et d’autres personnes emprisonnées en même temps qu’elles, à être libérées pour recevoir les soins médicaux adéquats.

Je compte sur votre compréhension du caractère urgent de la situation et vous assure, Excellence, de l’expression de ma haute et respectueuse considération.

 

Le Président du Parti Anti Sioniste

Seyyed Yahia Gouasmi

 

 

Commentaires