Cheikh Nimr…deux ans déjà, mais le souvenir est encore vivant.

L’Ayatollah Cheikh Al Nimr Baqir Al Nimr était une autorité religieuse reconnue en Arabie saoudite et il comptait un grand nombre de sympathisants au Bahreïn voisin.

Il avait étudié la théologie en Iran. Considéré comme un «instigateur de l’insurrection», il fut arrêté le 8 juillet 2012 et blessé à la jambe en opposant «une résistance aux forces de sécurité».

Il fut un défenseur charismatique de la minorité chiite et un critique virulent du régime saoudien. C’est pourquoi il fut pendant de nombreuses années dans sa ligne de mire. En 2011, en plein «printemps arabe», il mena le mouvement de contestation dans l’est de l’Arabie saoudite, région où se concentre la minorité chiite opprimée et marginalisée dans ce pays majoritairement sunnite.

Selon son frère, Mohammed Al Nimr, il était «un homme religieux, humble, qui menait une vie simple, ce qui le rendait attractif auprès des jeunes et jouissait d’une «position spéciale et distinguée» auprès des chiites en Arabie saoudite. ».

Selon son site officiel, www.sknemer.com, géré par sa famille, il fut brièvement détenu à plusieurs reprises entre 2003 et 2008 pour avoir réclamé la remise en liberté des activistes et davantage de droits pour la communauté chiite, comme celui de pouvoir enseigner.

Durant ses prêches, il ne cessait de répéter :

«Nous sommes déterminés à réclamer nos droits légitimes par des moyens pacifiques».

Néanmoins, sa condamnation à mort pour «terrorisme», «sédition», «désobéissance au souverain» et «port d’armes» a été annoncée le 15 octobre 2014 par un tribunal de Ryadh.

Le dignitaire religieux fut donc décapité, le 2 janvier 2016 avec 46 autres personnes, à l’âge de 56 ans.

Nous réitérons nos profondes condoléances à l’honorable famille du martyr, ainsi qu’au peuple saoudien, à tous les Musulmans et à tous les être humains épris de liberté et de justice et qui luttent pour une cause juste.
La graine que cheikh Al Nimr a mise en terre et qu’il a arrosée de son sang se transformera en un magnifique arbre qui donnera ses fruits. Ceci n’est plus qu’une question de temps.
Que son âme repose enfin, dans une paix bien méritée…

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires