Attentat contre des coptes égyptiens, Le Caire réplique en Libye

Les chrétiens coptes d’Egypte ont une nouvelle fois été la cible de la folie meurtrière des groupes terroristes de « Daesh and Co », ce jeudi 26 mai.
En effet, au moins 28 personnes, dont de nombreux enfants, ont été tuées dans un attentat qui a frappé un bus transportant des chrétiens coptes dans la province d’al-Minya, dans le sud de l’Égypte.
En moins d’un an, Daesh a revendiqué des attentats contre deux églises coptes qui ont fait 45 morts au nord du Caire début avril, et une autre attaque contre une église en plein cœur de la capitale en décembre, qui a fait 29 victimes (voir article http://www.partiantisioniste.com/actualites/israel-derriere-recente-serie-dattaques-contre-chretiens-degypte.html).
Les groupes takfiristes mènent une campagne féroce contres cette minorité chrétienne qui est la plus importante et l’une des plus anciennes du Moyen-Orient, et représente environ 10% des quelque 90 millions d’Egyptiens.
Nous y voyons clairement une volonté d’attiser les tensions communautaires dans la société égyptienne (chrétiens et musulmans), une stratégie désormais connue de l’entité sioniste.
Les forces égyptiennes ont répliqué en frappant des camps d’entraînement takfiriste à Derna, en Libye voisine. Des témoins sur place ont parlé de quatre frappes sur cette ville, aux mains d’une milice proche d’Al-Qaïda.
« L’Egypte n’hésitera pas à frapper les camps d’entraînement terroristes partout, sur son sol comme à l’étranger », a assuré de son côté le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Le Parti Anti Sioniste condamne cet acte ignoble et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes, à la communauté copte, ainsi qu’à tout le peuple égyptien.

Cependant, la réponse du régime égyptien consistant à bombarder un pays souverain comme la Libye, ne pourra qu’augmenter les tensions dans la région.

Nous appelons le gouvernement égyptien à ne pas tomber dans le piège tendu par les régimes jumelés de Ryad et Tel-Aviv qui souhaitent l’associer au combat contre toute résistance au sionisme dans la région.

Commentaires