Syrie vs Israël – 3/6 : Pour qui travaille Tariq Ramadan ? Le massacre de Hama vu par Ennasri

Après nous avoir assurés du caractère absolument pacifique de l’opposition syrienne, l’immense majorité des médias a présenté les groupes armés dissidents en Syrie comme des « combattants de la liberté », des « droits de l’homme » ou de la « démocratie ».

Mais la composante islamiste radicale de cette opposition n’ayant pu être occultée indéfiniment, les médias ont eu recours à un nouvel argument pour légitimer leur présence. Face à une population arabe et/ou musulmane hostile à Israël dans son immense majorité, certains prétendent dorénavant que al-Assad aurait été un lâche face au néocolonialisme occidental, voire même un de ses collaborateurs… Cette position justifierait donc, à leurs yeux, le renversement du gouvernement syrien comme étant une étape de la lutte contre le sionisme !

Le documentaire « Syrie vs Israël » propose donc, en six parties, d’étudier ce dernier argument en retraçant les faits historiques sur les relations syro-israéliennes, et en reprenant les traductions des discours ou des interventions d’acteurs de la Résistance antisioniste.

Les trois premières parties traitent de la manière dont a été relayé, en France, le discours légitimant la chute d’al-Assad par l’antisionisme. Les trois dernières parties traitent, quant à elles, des réseaux internationaux travaillant à la déstabilisation de la Syrie…