Déclaration choc sur la politique du terrorisme en France !

Mise à jour le 21 novembre 2015

Bonjour à toutes et à tous ! L’équipe de « PAS L’Info ! » a interviewé Yahia Gouasmi, président du Parti Anti Sioniste suite aux attentats qui ont secoué la France, la semaine dernière.

Voici la transcription intégrale de l’interview:

 
‣  Sommes-nous entrés en guerre, comme l’a dit le président François Hollande ?

 

L’avenir paraît sombre. Les antagonistes, c’est-à-dire ceux qui ont décidé d’utiliser la violence, tels que DAESH, et ceux qui nous ont menés à ce chaos, nos hommes politiques, font vivre à notre pays la désolation à cause de leur irresponsabilité politique. Nous avions beau alerté l’opinion publique des conséquences des dérives de certains de nos hommes politiques, pas seulement ceux de la Gauche, mais aussi ceux du précédent gouvernement. La situation que nous vivons aujourd’hui est le résultat du « règne » de Sarkozy.

 

Toutes ces erreurs successives nous ont amené à un climat insoutenable pour les Français qui perdent tous leurs repères. Ils viennent de subir dans leur chair, l’épreuve la plus terrible : un crime contre la jeunesse, contre des innocents. Ils ont l’impression, et à juste titre, que le ciel leur tombe sur la tête. Bien-sûr, le coupable est DAESH en premier lieu, mais nos hommes politiques le sont également, car la gestion du pays, depuis l’époque de l’UMP, est assurée par des irresponsables. Les alliances qu’ils concluent ne sont basées que sur les gains économiques. Ils s’associent avec l’Arabie saoudite et le Qatar, qui financent le terrorisme. Donc, si l’enjeu est l’économie de la France, pourquoi avoir rompu des contrats avec la Russie ? Soi-disant à cause de son différend avec l’Ukraine. Alors que dire de l’agression guerrière menée par l’Arabie saoudite contre le Yémen ? Aucune sanction n’a été prise pour cette guerre menée contre un peuple qui a choisi une autre voie.

 

‣  Pourquoi nos hommes politiques font-ils de telles erreurs ? Y-a-t-il des négociations, des dessous de table que nous ignorons ? Sont-ils obligés de suivre cette voie ?

 

Nous disions, depuis quelques temps, que le gouvernement devait empêcher nos jeunes de partir rejoindre DAESH, sinon il y aurait un retour de bâton terrible et des attentats dans notre pays. Alors pour moi, prendre la parole aujourd’hui, avec tant de sang répandu, cela me gêne et me met en colère. Je ne sais plus comment m’exprimer pour ne pas choquer.

 

En somme, lorsque nous disions que le gouvernement était en train de nous préparer un Patriot Act et de faire monter l’islamophobie en laissant arriver ces attentats, nous n’étions pas pris au sérieux. Une telle inconscience n’est pas possible. Il est impensable qu’ils ne sachent pas que nous sommes à la merci de forces obscures qui n’hésitent pas à commettre des crimes contre des innocents en se faisant passer pour des musulmans. Nous le disons clairement : ils n’ont rien à voir avec l’islam. L’islam, c’est la paix. I

 

Ils ont créé ce climat, je ne sais pas comment les Françaix vont encore pouvoir patienter. De toute cette histoire qui nous arrive aujourd’hui, nous devons tirer des leçons. Les leçons c’est que les hommes politiques n’ont pas réussi à nous donner la sécurité, au contraire ! Depuis Sarkozy jusqu’à aujourd’hui, on ne fait que l’amplifier ! Et, demain, quel genre de terrorisme va encore toucher notre pays et notre jeunesse ?

 

‣  Pourquoi la France alors que la coalition regroupe les Etats-Unis et l’Angleterre qui n’ont pas été touchés comme la France, surtout cette année ?

 

Ne pas oublier la Russie qui a subi et le Liban qui subit aussi. Je me rappelle, la semaine passée, une journée avant que les attentats n’arrivent ici. Lorsque c’est arrivé à Beyrouth, et bien tous les journalistes, sans aucune exception, qui sont à la solde d’une rédaction manipulée et qui cherche à manipuler, ont dit que DAESH a frappé le Liban parce qu’il a frappé le Hezbollah ,qui soutient le régime de Bachar al-Assad. Tout le monde ne parlait que de cela, au lieu de déplorer le nombre de victimes et de présenter leurs condoléances aux familles qui ont été touchées. Pour la Russie, ce fut pareil !

 

Je m’adresse à ces journalistes imbéciles qui polluent les plateaux télévisés : que dites-vous aujourd’hui que la France soutient Bachar al-Assad ? N’avez-vous pas compris à qui vous avez à faire ? Aujourd’hui, qui est l’ennemi ? On dit beaucoup de choses ! On propose de nombreux décrets, mais ce n’est pas cela la solution !

 

La solution est de revenir sur les erreurs commises par les hommes politiques, tel que Laurent Fabius qui, à l’époque où il était ministre des Affaires étrangères, faisait l’honneur d’al-Nosra, donc d’al-Qaïda et de DAESH ! Faut-il être fou pour tenir de tels propos ? Le ministre disait qu’ils [al-Nosra, ndlr] faisaient « du bon boulot », alors qu’ils commettaient des crimes sur le peuple syrien ! Aujourd’hui, ils subissent l’effet boomerang.

 

Nos responsables politiques s’appliquent à réétudier la situation en Syrie sans, disent-ils, commettre les erreurs du passé récent. Ils ont désigné l’ennemi de notre humanité comme étant à neutraliser.

 

Pourtant, lorsque le Hezbollah, l’Iran et la Russie disaient que les Takfiris devaient être neutralisés, les responsables français disaient autre chose, ils disaient le contraire ! C’est à cause d’eux que des crimes ont été commis en France, ils doivent être sanctionnés ! On doit les traîner devant les tribunaux !

 

Ce ne sera pas possible de les traîner devant les tribunaux, alors je lance un appel à tous les musulmans, à tous les Français.

 

FRANÇAIS, NE VOTEZ PAS POUR L’UMPS ! C’est la sanction que vous devez leur infliger. Votez pour qui vous voulez mais, de grâce, ne votez pas pour l’UMPS. Si vous le faites, ce pays courra à sa perte, des points de vue de l’économie, de la sécurité et de l’emploi. J’alerte l’opinion publique qu’ils [nos hommes politiques, ndlr] nous préparent à une guerre civile !

L’ennemi est DAESH, bien-sûr. Mais je peux vous assurer que les ennemis sont ceux qui sont à la présidence, ceux qui prétendent être des Premiers ministres et des ministres des Affaires étrangères, pas uniquement ceux du gouvernement socialiste actuel, mais aussi ceux du gouvernement de Sarkozy. Tous ces gens ne méritent pas le peuple de France !

 

Peuple de France, je m’adresse à vous en tant que musulman pour vous dire que l’islam n’est pas l’ennemi ! Ces malades mentaux ont été manipulés et on leur a fait croire qu’ils devaient défendre militairement l’islam, victime d’injustice. Nous nous opposons à cela, ce qui nous place entre le marteau et l’enclume : nous sommes contre DAESH et contre ceux qui nous gouvernent à coup de mensonges répétés.

 

‣  Comment devons-nous nous définir ?

 

En tant que président du Parti Anti Sioniste, je vous le dis et le répète, l’ennemi n’est pas l’islam, l’ennemi est le sionisme. C’est lui qui a mis à la tête de nos gouvernements depuis le gouvernement de la droite [Sarkozy, ndlr] jusqu’à ce gouvernement, des chefs d’entreprises qui ne forment des alliances que dans un but économique et non dans l’intérêt de la France.

 

La France était un grand pays du temps du général de Gaulle ; Il faut prier pour qu’un homme tel que lui prenne les rênes du pays en main, le sorte des ténèbres dans lesquelles l’UMPS l’ont plongé et en finisse avec le sang répandu à cause de leur politique.

 

‣  Les médias nous présentent les attentats à la manière d’une série policière. Pensez-vous que ce soit pour maintenir un climat de peur, créer des amalgames et augmenter l’islamophobie ?

 

Je crois que les Français comprennent le dilemme de la communauté musulmane : laisser les Takfiris prêcher une haine contre tous ceux qui ne leur ressemblent pas. Ces personnes, qui s’appellent DAESH et n’ont rien à voir avec l’islam, se croient peuple élu comme les sionistes, qui se disent peuple élu, n’ont rien à voir avec le judaïsme. Ces deux conceptions font qu’ils se prennent pour le peuple élu, s’autorisant à tuer les autres qu’ils prennent pour du bétail.

 

La situation actuelle n’a aucun précédent en Europe. Si nous ne prenons pas nos responsabilités en agissant pour l’unité nationale, pour les intérêts de la France, la sécurité du peuple de France et en diffusant une information juste qui explique aux Français les choix de la France en matière de géostratégie au Moyen-Orient. Bachar al-Assad était l’ennemi n°1 : dans quel but ? Qui sont ceux qui nous manipulent à l’intérieur ? Qui sont ceux qui, au nom de la démocratie, sont en train de museler par un Patriot act, le peuple de France ?

 

‣  Avez-vous un message à adresser aux musulmans de France ?

 

Gardez la dignité, ayez foi en ce que vous avez, en la noblesse et aux valeurs que vous défendez. Dites qui vous êtes, ne laissez pas les Takfiris prêcher le faux islam pour vous. Prenez vos responsabilités. Nous, Centre Zahra France, les avons prises. Le Centre Zahra est un centre religieux, il est le seul à combattre le takfirisme, DAESH. Vous ne pouvez vous imaginer combien le sang des Chiites a été versé par cette horde de sauvages ! Vous ne pouvez vous imaginer combien les Chiites ont souffert : en Irak, au Liban, en Syrie,… Aujourd’hui, ce sont des Français innocents, toute religion confondue, qui sont visés. Demain, si le Centre Zahra France est visé, que fera le ministère de l’Intérieur. Lorsque nous lui demandons une sécurité, il nous répond que nous n’entrons pas dans le cadre de la loi. Comme si la laïcité n’imposait pas de protéger tous les lieux de culte ! La laïcité va-t-elle uniquement pour les juifs et les chrétiens, et quelques centres musulmans protégés parce qu’ils suivent la politique de ceux qui nous mènent au chaos ?

 

‣  Avez-vous un message au peuple français quant à l’avenir ?

 

Je ne peux dire plus. Le destin de ce pays est entre vos mains. Donnez une bonne raclée à l’UMPS lors des prochaines élections. Donnez leur la raclée qu’ils méritent et travaillons ensuite, tous ensemble, pour chasser ces renégats de la politique, ces mafiosi de la politique. Il ne faut plus leur donner les rênes du destin de nos enfants. Au Bataclan, le sang n’a pas encore séché. Que les Français n’aient pas la mémoire courte !

 

‣  Pensez-vous qu’il y aura des répercussions, que la France se manifestera par une attaque dans les prochains jours et, peut-être, remodeler la géostratégie de cette partie du globe ?

 

La politique actuelle de la France est dictée par les Etats-Unis et Israël. C’est Israël qui va définir les objectifs à atteindre à Damas. C’est Israël, qui, depuis le commencement, dit de ne pas toucher au front al-Nosra, à telle organisation terroriste ou à DAESH ! Nos hommes politiques nous font croire qu’ils ont une stratégie politique alors qu’ils n’oeuvrent que pour l’USraël.

 

Les Français doivent être conscients que la France d’aujourd’hui n’a rien à voir avec la véritable France que nous avons connu lorsque nous étions jeunes. Ce pays va de pire en pire. Quand vous entendez Manuel Valls dire qu’il faut que les usines tournent, que ce n’est pas grave de s’associer avec le diable du moment qu’il nous achète des armes, trouvez-vous qu’il soit responsable ?

 

Comment les Français peuvent-ils applaudir une personnalité pareille ?

 

De même que Laurent Fabius a dit que le front al-Nosra faisait du bon travail en Syrie, veut-il dire aujourd’hui qu’al-Nosra a fait du bon travail au Bataclan ? C’était irresponsable de parler ainsi, je ne sais pas d’où ils tirent leurs informations.

 

‣  Pensez-vous qu’il va y avoir des conflits au Moyen-Orient entre la Russie, qui est du côté Syrien de Bachar al-Assad, et la France qui risque d’aider Israël pour, soi-disant, combattre DAESH ? Y a-t-il un risque de conflit entre la Russie et la France, entraînant de nouveaux malheurs dans notre pays ?

 

S’il y a des responsables français, ils doivent s’inquiéter de la sécurité des Français et penser au peuple de France ; il a été trahi. Je ne dis pas que les policiers ne font pas leur travail, je dis qu’on les empêche de faire leur travail.

 

‣  Avez-vous autre chose à ajouter, un autre message à faire passer ?

 

J’adresse mes condoléances aux familles des victimes et à la nation, et message de compassion à ceux qui sont encore dans les hôpitaux.

 

Nous aimons tous ce pays, surtout quand il se lève, qu’il ne tombe pas dans le piège de la division, et qu’il reste dans la fraternité et l’unité. Nous devons faire face à ce fléau, tous ensemble !

 

PAS L’Info !

Facebook/PASLINFO

Freebox, rubrique « vidéo perso »

paslinfo.blogspot.fr

© http://www.partiantisioniste.com/?p=10151
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste
20 novembre, 2015 Journal TV, Multimédia, Non classé, PAS L'Interview !, Vidéos
2015-11-20T14:28:07+00:00

Commentaires Facebook