LA LIGUE ARABE EST-ELLE VRAIMENT AU SERVICE DE SES PAYS MEMBRES ?

 

Le 22 mars 1945 fut créée la Ligue arabe, au Caire, suite à l’aide apportée par les britanniques au gouvernement égyptien lors de la conférence d’Alexandrie du 25 septembre 1944.

Les sept membres fondateurs furent : l’Egypte, l’Arabie Saoudite, l’Irak, le Liban, la Syrie, la Jordanie et le Yémen du Nord.

Actuellement, la Ligue arabe est composée de 22 États membres.

Elle avait pour objectif le resserrement des rapports entre les pays arabes, ainsi que la défense de leurs intérêts.

Depuis sa création, quelles ont été jusqu’à présent les prises de position de la Ligue arabe par rapport à la cause palestinienne ?

L’Irak est la cible de la coalition américano-wahhabo-sioniste.

La Libye, pays africain souverain et indépendant, a été disloqué et dépouillé par l’Otan, afin d’être dépossédée de ses grandes richesses pétrolières par les grandes puissances mondiales…

Sous l’œil passif et le silence complice des pays de la Ligue arabe.

Le Yémen meurtri et anéanti par les bombardements américano-saoudiens.

Le Liban est déstabilisé depuis quelques années à cause des ingérences de certains pays arabes liés au wahhabo-sionisme.

Les peuples arabes n’ont jamais autant souffert…

Quand on sait qui est à l’origine de la Ligue arabe, on comprend beaucoup mieux la situation chaotique à laquelle les pays arabes sont arrivés de nos jours.

Elle ne sert que les intérêts de l’entité sioniste d’Israël.

Ceux qui résistent en sont exclus, ou taxés de terroristes.

Le 6 décembre dernier, le président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem

comme capitale d’Israël.

Et que fait donc la Ligue arabe pour protéger le caractère sacré de Jérusalem ?

Elle se contente d’une condamnation verbale, qui démontre sa totale soumission au sionisme international.

Commentaires