Le sionisme a déclaré la guerre à l’Islam

 

Lors de la conférence de presse du 9 décembre 2015 à Tel-Aviv, en présence de l’ambassadeur de France, Patrick Maisonnave, le Premier ministre Benjamin Netanyahou déclarait une guerre ouverte contre l’Islam :

Palestine : aujourd’hui l’Empire américano-sioniste finalise son plan d’occupation totale de la Palestine.

Libye : la France et la Grande-Bretagne ont été chargées de « faire le boulot », ouvrant la porte du chaos en Afrique du Nord.

Birmanie : les « prix Nobel de la paix » commettent un génocide sur les musulmans.

Bahreïn : le royaume fête avec l’entité sioniste la répression de son peuple.

Nigeria : le criminel de guerre sioniste, Benjamin Netanyahou, félicite l’ex-président Goodluck Jonathan pour le massacre de la minorité musulmane.

Irak : l’Empire américano-sioniste crée Daesh afin de diviser et détruire le monde musulman. Les sionistes font tout pour diviser l’Irak.

Syrie : le sionisme et le wahhabisme s’unissent pour anéantir toute forme de résistance.

Liban : l’entité sioniste s’en prend à l’unité libanaise.

Yémen : la coalition wahhabo-sioniste commet la plus grande catastrophe humanitaire mondiale.

Arabie saoudite : le wahhabisme extermine son propre peuple.

Mais la détermination des peuples musulmans n’en est que renforcée. Et tous se rangent désormais derrière l’Axe de la Résistance antisioniste.

Commentaires