Le musulman, l’ennemi commun par Pascal Blanchard

Lors d’un colloque, Pascal Blanchard s’est exprimé sur la désignation du musulman comme étant l’ennemi commun. Il explique avec clarté d’où proviennent les racines de l’islamophobie.

Pascal Blanchard est un historien, spécialiste de l’Empire colonial français, des enjeux de la diversité et de l’histoire de l’immigration.

La désignation de l’ennemi commun est la meilleure façon de fédérer les oppositions et les opposants politiques pour faire passer les lois, appliquer des réformes ou même “faire la guerre sans l’aimer”, un concept apprécié des tenants de la bien-pensance médiatique.

Cette désignation du musulman comme étant l’ennemi commun, n’est en vérité qu’une vague sur laquelle surfe la sionosphère pour faire tomber ses ennemis, des ennemis qui ont osé dire non au Nouvel Ordre Mondial.

Chaque attentat terroriste, qui est en réalité un crime, est un événement célébré pour montrer du doigt cet ennemi commun. Tout l’arsenal politico-médiatique mis en route, à la minute où un attentat est commis, a pour objectif d’inhiber en réalité toute volonté d’émancipation de ce système.