Quand Ferdinando Imposimato dénonçait le rôle de l’Otan

Le 2 janvier 2018, est mort Ferdinando Imposimato, un homme qui a fait de la défense de la Constitution italienne son programme politique et humain.

Il a combattu la mafia et le terrorisme, payant pour cela un prix très dur : l’assassinat de son frère Franco. Le Comité No Guerra No Nato (CNGNN) ( pas de guerre pas d’OTAN), dont il a été un des promoteurs, lui rend hommage avec une profonde gratitude pour la grande contribution qu’il a apportée à la lutte pour une Italie souveraine et neutre, pour la mise en acte de l’Article 11 de la Constitution italienne.

Lors d’une des ses interventions au Congrès, le magistrat Ferdinando Imposimato, Président Honoraire de la Cour Suprême de Cassation, récapitule les résultats des enquêtes qu’il a menées, d’où émerge le rôle de l’Otan dans des massacres qui ont ensanglanté l’Italie.

Dénonciations ignorées par le monde politico-médiatique italien qui aujourd’hui honore sa mémoire.

Facebook/PASLINFO

paslinfo.blogspot.fr

Commentaires