Les enfants palestiniens ne sont pas épargnés par l’agressivité d’Israël ! [Vidéo]

Les forces israéliennes d’occupation ont tué, le 20 juin, un adolescent de 15 ans, Mahmoud Jihad Muhammad Dudeen, en lui tirant à balles réelles en pleine poitrine ! Il est mort à l’hôpital gouvernemental d’al-Khalil (Hébron), dès son arrivée. La veille, 5 écoles avaient été visées par des raids sionistes et le 11 juin, un enfant de 9 ans avait succombé aux bombardements sionistes…

D’après les témoins, les forces d’occupation ont lancé, tôt le matin, un raid sur la petite ville de Dura près d’al-Khalil et ont commencé à pénétrer de force dans les maisons pour une campagne de fouille. Les jeunes palestiniens ont tenté de repousser l’invasion armée à coups de pierres, mais un soldat du régime sioniste a tiré sur Mahmoud.

Depuis le 14 juin, l’entité sioniste d’Israël utilise la disparition de trois colons en Cisjordanie occupée, pour terroriser les Palestiniens et régler ses comptes avec le Hamas, dans le cadre d’une opération de répression. Plus de 300 Palestiniens ont été arrêtés et 750 maisons fouillées et mises à sac ! La situation à Gaza n’est guère meilleure, où la ville est bombardée quotidiennement et souvent même en pleine nuit !

C’est dans ce contexte que le 19 juin, l’entité sioniste d’Israël a obtenu la vice-présidence de la Commission spéciale de l’ONU chargée de la décolonisation —Commission chargée du droit du peuple palestinien et des territoires occupés, un comble !— Ainsi, Mordehai Amohai a été élu avec 74 voix à la tête de l’une des six grandes Commissions qui débuteront leur mandat au mois de septembre…

« C’est une honte pour l’Humanité ! », a déclaré le délégué de la Libye, notant que pour la première fois dans l’histoire de l’Organisation, « une entité occupante est élue à la vice-présidence d’une Commission chargée de mettre fin à la décolonisation » : Une farce ?

SAN/LSE

Commentaires