Attentats de Paris : qui œuvre contre la France ?

Dans sa chronique matinale du 17 novembre, le politologue Thomas Guénolé énumère les dysfonctionnements de la sécurité intérieure nationale :

  • le signalement, il y a un an, d’un terroriste par la Turquie —ignoré par nos dirigeants,
  • le voyage en Syrie du père d’un des kamikazes pour tenter, en vain, de ramener son fils —ignoré par nos dirigeants,
  • les révélations d’un ancien juge d’instruction du pôle anti-terroriste de Paris —ignoré par nos dirigeants,
  • le manque de moyens octroyés à la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) lors des attentats du 13 novembre, etc.

Le politologue demande qu’une commission d’enquête parlementaire fasse toute la lumière sur ces défaillances.

Une semaine après l’émission, M. Guénolé a été remercié par la station de radio RMC… No comment !

Commentaires