Albert Pike, à propos du secret des Francs-maçons

« Ce que nous devons dire à la foule, c’est : – Nous adorons un Dieu, mais c’est le Dieu que l`on adore sans superstition. (…) La reli­gion maçonnique doit être, par nous tous, initiés des hauts grades, maintenue dans la pureté de la doctrine luciférienne. Oui, Lucifer est Dieu. »

Albert Pike, à propos du secret des Francs-maçons dans Morals and Dogma, 1871

Commentaires