› Turquie : Double attentat à la frontière avec la Syrie !
13
MAI

Turquie : Double attentat à la frontière avec la Syrie !

Imprimer
Lundi, 13 Mai 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Double attentat dans le sud de la Turquie, à la frontière avec la Syrie (11/05/13).Double attentat dans le sud de la Turquie, à la frontière avec la Syrie (11/05/13).Turquie : Double attentat à la frontière avec la Syrie !

Plus de 40 personnes ont été tuées et une centaine d'autres blessées, dont une trentaine grièvement, dans un double attentat, qui a frappé la localité de Reyhanli, dans le sud de la Turquie, près de la frontière avec la Syrie, samedi 11 mai 2013. Cette attaque est la plus meurtrière enregistrée en Turquie depuis plusieurs années.

Les déflagrations ont été particulièrement puissantes et les secouristes recherchent encore d'éventuelles victimes sous les décombres d'immeubles effondrés. Plusieurs véhicules ont été totalement détruits par les explosions et les vitres de la plupart des immeubles ont volé jusqu'à 200 mètres de la zone des explosions.

Avant même tout résultat d’enquête, le vice-Premier ministre et porte-parole du gouvernement turc, Bülent Arinç, a suspecté le régime de Damas et le président syrien Bachar al-Assad.

Par la voix du ministre syrien de l'Information, Omrane al-Zohbi, lors d’une conférence de presse retransmise à la télévision publique, les autorités syriennes ont démenti, le 12 mai, toute implication dans ce double attentat. « La Syrie n'a pas commis et ne commettra jamais un tel acte car nos valeurs ne nous le permettent pas. Nous avons été attristés par la mort de martyrs », a déclaré le ministre. Puis, il a ajouté que « c'est Recep Tayyip Erdogan qui doit être questionné sur cet acte […]. Lui et son parti en assument la responsabilité directe », a poursuivi le ministre Zohbi, avant de qualifier le Premier ministre turc d' « assassin » parce qu’il soutient les terroristes en Syrie.

Le Parti Anti Sioniste condamne cet attentat « terroriste sauvage », comme il a toujours condamné tout acte terroriste ; de tels crimes sont condamnables quel que soit l’endroit où ils sont perpétrés dans le monde. Aujourd’hui, le sionisme, dans sa lutte effrénée pour la chute du gouvernement de Bachar al-Assad, vient de franchir un pas supplémentaire en faisant couler le sang d’innocents turcs…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1528
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte