› Une troisième guerre mondiale pour Israël ?
20
DÉC

Une troisième guerre mondiale pour Israël ?

Imprimer
Jeudi, 20 Décembre 2012 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Quelques-uns des derniers résistants…Quelques-uns des derniers résistants…Une troisième guerre mondiale pour Israël ?

Dans notre dernier article, nous parlions de reconstituer le puzzle qui nous dévoilerait parfaitement la stratégie géopolitique planifiée au Moyen-Orient. L’Etat sioniste d’Israël en est l’épicentre et son image centrale.

Plutôt que de vous décrire le puzzle dans son ensemble, nous vous invitons à regarder notre monde dans sa globalité.

En 1948, l’ONU hisse le drapeau de l’entité sioniste aux côtés de ceux des autres nations pendant que la majorité des pays arabes subissaient le joug des colonisateurs. Aujourd’hui encore, à chacune de leur élection, les Etats-Unis et l’Occident déclarent à leur lobby respectif (sioniste) que l’Etat d’Israël n’est pas négociable et que sa sécurité passe avant tout ; un crédo qui en dit long…

Il ne faut pas être sorcier pour comprendre que c’est à sa soumission que les nations sont appelées à travers cette reconnaissance. Cette soumission passe par une pédagogie et une programmation dont les mots clés sont liberté, démocratie, FMI, économie, investissement (gaz, pétrole, banque, ressources minières, bois et développement). Ainsi, les pays colonisés restent soumis et encore plus asservis à cette reconnaissance et à l’Etat sioniste d’Israël.

Ce grand leurre a permis à tous les gouvernements fantoches et menteurs (colonisateurs et colonisés) de ruiner leur nation.

La résistance passe d’abord au siège de l’ONU avec les Etats permanents du Conseil de sécurité. Russes et Chinois bloquent toute résolution, conscients que leur survie en dépend. L’un (Russie) détient gisements de gaz, de pétrole et armes nucléaires et l’autre (Chine) est la première puissance économique du monde et détient également l’arme nucléaire.

La personnalité des Russes et des Chinois montre que la fierté, la liberté, l’honneur et la justice ne sont pas des mots vains et sans ces valeurs, ils auraient été effacés de l’histoire. Jamais la Russie, ni la Chine ne se prosterneront devant Israël. Ne soyons pas étonnés, d’ailleurs, que dans un avenir proche, les représentations diplomatiques israéliennes soient appelées à quitter ces territoires !

En dépit des sanctions à leur encontre, la Syrie, le Liban et l’Iran résistent et selon le Parti Anti Sioniste, la Syrie est un enjeu et une enchère. Les sanctions n’ont pas eu l’effet escompté et à défaut d’une guerre contre l’Iran, on se focalise sur la Syrie. Combien de temps encore la nation syrienne sera-t-elle l’otage de ce grand bluff ?

En ces temps et ces bouleversements, le risque est encore plus grand. Sommes-nous à l’aube de la troisième guerre mondiale ? Les terroristes syriens et leurs alliés ne nous préparent-ils pas à ce que Tel-Aviv soit touché par le gaz sarin ? Ou alors, les bateaux russes, en poste dans les eaux territoriales syriennes, ne seront-ils pas touchés par ces missiles de l’OTAN fournis aux terroristes ?

Nous comprenons pourquoi aujourd’hui, l’OTAN installe, dans l’urgence, des systèmes anti-missiles Patriot aux frontières turques.

Par Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1326
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte