› Syrie : Plus de 6000 mercenaires étrangers en renfort de l’Armée syrienne libre (ASL) !
08
AOÛ

Syrie : Plus de 6000 mercenaires étrangers en renfort de l’Armée syrienne libre (ASL) !

Imprimer
Mercredi, 08 Août 2012 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Mercenaires étrangers recrutés par les services de renseignements occidentaux, saoudien et turc.Mercenaires étrangers recrutés par les services de renseignements occidentaux, saoudien et turc.Syrie : Plus de 6000 mercenaires étrangers en renfort de l’Armée syrienne libre (ASL) !

Le quartier de Salaheddine à Alep, deuxième ville de Syrie située au Nord du pays, est désormais sous contrôle de l’armée syrienne régulière. Pendant le nettoyage de la ville, sept officiers saoudiens et turcs, chargés de superviser les opérations des rebelles, ont été appréhendés près du bâtiment de la Radio Télévision syrienne.

Selon le directeur de l’Institut d’Orientalisme de l’Académie des sciences de Russie Vitali Naoumkine, accordant une interview à la radio La Voix de la Russie, « il n’y a rien de nouveau en ce que les officiers turcs et saoudiens participent à l’opération, parce qu’il est connu que l’Armée syrienne libre est armée, entraînée et ravitaillée par des instructeurs de certains pays arabes, de Turquie et que les territoires de Turquie et de Libye sont utilisés à ces fins ». Nous l’évoquions dans notre article : « L'objectif de la France consiste-t-il à renverser le régime syrien ? »

Dans les faits, les officiers des services de renseignements américains (CIA), français, britanniques, saoudiens et turcs ont entraîné plus de 6000 mercenaires étrangers issus du Maghreb, d’Egypte, de Turquie et d’Arabie Saoudite. Ils leur apprennent à utiliser les systèmes de communication cryptés et à manier les armes depuis la base secrète d’Adana (sud de la Turquie) installée par la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar… Ces mercenaires viennent renforcer les rangs des rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL), ils s’emparent des villages et des quartiers des villes pour les transmettre ensuite à l’Armée syrienne libre.

Le journal Washington Post rapporte que des sénateurs américains exigent ouvertement le soutien militaire des rebelles. C’est le cas du sénateur Joe Lieberman, ex-candidat démocrate à la vice-présidence, qui déclarait le 7 août à la chaîne CBS News : « C’est une responsabilité morale et une opportunité stratégique » d’armer les rebelles. « J’embrasserais la cause des opposants à Assad, je travaillerais en étroite collaboration avec eux, je leur donnerais des armes » répond-t-il au journaliste de la chaîne qui lui demandait ce qu’il souhaitait que les Etats-Unis fassent de plus en Syrie !

Aujourd’hui les Etats-Unis avouent impunément leur implication dans les tueries de civils en Syrie sans que personne n’ose à y redire. Il en est de meme des pays europeens, notamment de la France de Hollande, qui comme celle de Sarkozy, pousse à la guerre civile en envoyant ses agents de la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) soutenir et former les rebelles. Il semble que nos médias sionisés aient rempli leur mission : rendre le faux, vrai et le vrai, faux !

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1185
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte