› Syrie/ONU : Les pays d’Amérique latine et du BRICS s’opposent au Qatar !
23
AVR

Syrie/ONU : Les pays d’Amérique latine et du BRICS s’opposent au Qatar !

Imprimer
Mardi, 23 Avril 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Conseil de sécurité des Nations unies (New York, Etats-Unis).Conseil de sécurité des Nations unies (New York, Etats-Unis).Syrie/ONU : Les pays d’Amérique latine et du BRICS s’opposent au Qatar !

Les ambassadeurs du groupe des pays de l’Amérique latine à l’ONU et les délégations des pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont adressé, séparément, une lettre au délégué permanent du Qatar aux Nations Unies, Mechaal Hamad al-Thani, dans laquelle ils rejettent le texte du projet de résolution déposé à l’Assemblée générale sur la situation en Syrie.

Les représentants de l’Argentine, du Pérou, du Brésil, de Chili, de l'Uruguay et du Mexique ont exigé la modification de paragraphes essentiels et la condamnation des exactions de l’opposition armée tout comme la condamnation des attaques des forces gouvernementales.

Ceux-ci ont demandé à ajouter des paragraphes qui appellent « à mettre fin à la militarisation accrue du conflit en Syrie », à modifier les paragraphes liés au processus de transition politique, de sorte qu’ils deviennent conformes au texte de l’accord de Genève conclu le 30 juin dernier et à « annuler tous les paragraphes qui reconnaissent l’opposition comme étant le représentant légitime du peuple syrien parce que de nombreuses délégations ne sont pas en mesure d’approuver un tel langage » !

La Russie et la Chine ont, de leur côté, opposé leur veto à une résolution présentée le 20 avril par des pays européens et arabes sur la Syrie, soutenant un plan de la Ligue « arabe » qui demande le changement de régime en Syrie, pour la deuxième fois depuis octobre 2011. La Russie a, notamment dénoncé le caractère « unilatéral » que revêt ce document, qui rejette la responsabilité des événements tragiques en cours en Syrie, uniquement sur le gouvernement syrien…

Apres avoir permis à l’opposition syrienne d’obtenir le siège de la Syrie au sommet de la Ligue « arabe », le Qatar s’évertue à faire porter au régime syrien seul, la responsabilité des événements en cours, sachant que l’objectif du chef de la coalition de l'opposition syrienne, Ahmad Moaz Al-Khatib, est d’occuper le siège de la Syrie à l’ONU !

De plus en plus de pays s’élèvent contre le Qatar, ses ingérences répétées et contre ses pratiques illégitimes. En Egypte, c’est le peuple qui, le 20 avril, a organisé un sit-in devant l’ambassade qatarie pour protester contre « les ingérences qataries dans les affaires intérieures de l’Egypte », notamment après que l’Emirat ait lié l'octroi de prêts à la mise des biens en forme d'obligations, ce qui signifie que ces biens peuvent être vendus à d'autres pays, y compris à l'entité sioniste. Et nous connaissons la complicité qu’il existe entre Israël et le Qatar…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1490
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte