› Syrie : L’Union européenne abandonne les réfugiés !
08
JUIN

Syrie : L’Union européenne abandonne les réfugiés !

Imprimer
Samedi, 08 Juin 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Camp de réfugiés syriens (Jordanie).Camp de réfugiés syriens (Jordanie).Syrie : L’Union européenne abandonne les réfugiés ! 

Les Nations Unies ont lancé un appel à l’Union européenne pour un financement de 3 milliards de dollars pour subvenir aux besoins des réfugiés syriens dont le nombre ne cesse de croitre. Plus d’un million de syriens ont fui leur pays suite aux combats et ont trouvé asile auprès des pays voisins selon le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies (HCR) : 473 000 personnes se sont réfugiées en Jordanie, 470 000 sont au Liban et 347 000 réfugiés sont en Turquie, pour ne citer que ces 3 pays qui comptent la grande majorité des ressortissants syriens.

L’Union européenne vient de répondre par la voix de son commissaire au budget, Janusz Lewandowski, qu’elle ne sera pas en mesure de répondre favorablement à cette requête car son budget est à court. Plusieurs pays d’Europe attendent avec impatience la Commission européenne qui vote le budget. En février, ce dernier a atteint la somme de 960 milliards d’euros en crédit  pour la période de 2014 à 2020 concernant toutes les dépenses des pays membres dont l’aide aux réfugiés syriens.

Le Parlement européen, suite à la situation urgente et catastrophique des réfugiés a décidé d’augmenter l’enveloppe de 7,3 milliards d’euros. Malgré cette aide, le déblocage des fonds reste en attente dans une procédure longue et rigide. Les premières discussions qui permettront d’obtenir les financements doivent débuter courant juillet 2013.

Fournir des armes aux terroristes en Syrie semble être plus important aux yeux des pays européens que de fournir de la nourriture et des médicaments aux réfugiés syriens ! Le Parti Anti Sioniste condamne et accuse l’Union européenne d’avoir incité les Syriens à fuir leur pays dans le but d’affaiblir la légitimité du Président Bachar al-Assad.

Il y a plus de deux ans maintenant que les combats ont débuté en Syrie, et la question des conditions de vie déplorables des réfugiés syriens est toujours d’actualité. Certains d’ailleurs préfèrent vivre sous la terreur des djihadistes que dans les camps qui leur sont destinés. Aujourd’hui, alors que ces réfugiés ont besoin plus que jamais de l’Europe, les dirigeants financiers européens tournent ailleurs leur regard, abandonnant ainsi femmes, enfants et personnes âgées dont l’existence n’est pas la priorité…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1572
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte