› Syrie : L’arrogance américaine !
31
MAI

Syrie : L’arrogance américaine !

Imprimer
Vendredi, 31 Mai 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Jen Psaki, porte-parole du Département d'Etat américain.Jen Psaki, porte-parole du Département d'Etat américain.Syrie : L’arrogance américaine au grand jour !

Le 29 mai 2013, la porte-parole du Département d'Etat américain, Jen Psaki, a déclaré que les Etats-Unis exigent le retrait immédiat des forces du mouvement de Résistance libanais, le Hezbollah, de Syrie : « C'est une escalade inacceptable et extrêmement dangereuse. Nous exigeons que le Hezbollah retire immédiatement ses combattants de la Syrie. »

Les propos de Jen Psaki reflètent l’arrogance et l’hypocrisie américaines. Depuis le début du conflit en Syrie, les Etats-Unis, aux côtés de la France, de la Grande-Bretagne, du Qatar et de l’Arabie saoudite, ont financé et fourni du matériel de communication et des armes sophistiquées aux terroristes en Syrie, attisant leur haine…

Une enquête du New York Times a confirmé l’existence d’un réseau international organisé par la CIA avec l’aide des renseignements britanniques, français et jordaniens, à travers lequel un flux croissant d’armes arrive aux rebelles syriens. Les agents de la CIA pourvoient à l’achat des armes financées, à coup de milliards de dollars, principalement par l’Arabie saoudite, le Qatar et d’autres dirigeants du Golfe. Des camps militaires, en territoires turc et jordanien, reçoivent cet armement et ravitaillent les terroristes. L’un de ces terroristes avait été cité par le New York Times, dans son édition du 26 mars 2013 : « Les groupes rebelles autour de Damas ont été renforcés par des armes venant de Jordanie, avec l’assistance américaine » !

Un autre journal américain, The Washington Post, rapportait dans son édition du 24 février 2013, que l’administration américaine disait refuser publiquement d’armer l’opposition mais envoyait des cargaisons d’armes avec l’aide des services de renseignements. L’hebdomadaire rapportait, au mois d’avril 2103, que les Etats-Unis avait « élargi et accéléré » la formation de quelques 3000 terroristes de l'Armée syrienne libre, qui a débuté en 2012 en Jordanie.

Nombreux sont les exemples de l’implication militaire et financière américaine, et plus largement, de l’implication occidentale dans le conflit syrien. Le président syrien Bachar al-Assad a déclaré, le 18 mai, que les militants de 29 pays différents se battaient contre le gouvernement syrien ! Les propos du porte-parole américain sont irrecevables parce qu’illégitimes. Jen Psaki n’a aucune crédibilité, ses propos révèlent, une fois de plus, le double jeu auquel savent se prêter les Etats-Unis. Le Parti Anti Sioniste demande aux Etats-Unis d’oeuvrer sincèrement pour la paix en Syrie en donnant l’exemple, plutôt que de montrer du doigt !

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1557
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte