› Syrie : Des ressortissants allemands dans les rangs de l’opposition…
27
AVR

Syrie : Des ressortissants allemands dans les rangs de l’opposition…

Imprimer
Samedi, 27 Avril 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Quel avenir pour ces « djihadistes » ? Quel avenir pour ces « djihadistes » ? Syrie : Des ressortissants allemands dans les rangs de l’opposition…

Nous avions récemment évoqué le cas de jeunes Belges dans les rangs de l’opposition syrienne. Aujourd’hui, d’autres les ont rejoints : des Allemands, qui luttent également aux côtés des terroristes. C’est ce que révèle le ministre allemand de l’Intérieur Hanspeter Friedrich dans une interview accordée au magazine d’information en ligne, Spiegel Online.

« Nous pouvons confirmer que plusieurs djihadistes allemands (…) sont présents en Syrie pour lutter aux côtés des insurgés », a révélé le ministre allemand, confirmant ainsi officiellement, les informations sur la participation de ressortissants allemands aux combats menés en Syrie.

Selon des données fournies par le coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove, près de 500 « islamistes » citoyens de l’Union Européenne combattraient sur le sol syrien contre le gouvernement du président Bachar al-Assad !

Le ministre est alarmé par le nouveau pôle d’attraction d’extrémisme en Syrie et par ses conséquences lorsqu’ils reviendront en Allemagne. « Nous sommes également au courant des appels invitant les citoyens européens engagés dans les combats, à retourner dans leur pays pour y poursuivre le djihad », a-t-il ajouté…

Face à ce risque, le 16 avril, la police belge a mené des dizaines de perquisitions dans les milieux extrémistes soupçonnés de recruter des combattants pour la Syrie, procédant ainsi, à plusieurs interpellations.

Dans le même contexte, le ministre syrien de l’Information, Omran al-Zoubi, a affirmé, le 24 avril, que « certains pays cherchaient à financer directement certaines organisations terroristes opérant notamment en Syrie ».

Le Parti Anti Sioniste s’interroge sur le rôle de ces « djihadistes » en Syrie, quels intérêts servent-ils ? Ont-ils une marge de manœuvre ? Un retour dans leur pays d’origine est-il possible ?

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1498
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte