› Quel est le projet d’Erdogan ?
13
Oct

Quel est le projet d’Erdogan ?

Imprimer
Samedi, 13 Octobre 2012 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Avion de ligne syrien contraint par des chasseurs F-16 turcs d’atterrir à l'aéroport d'Ankara !Avion de ligne syrien contraint par des chasseurs F-16 turcs d’atterrir à l'aéroport d'Ankara !Quel est le projet d’Erdogan ?

Le 3 octobre, des tirs d’obus ont été lancés par on ne sait qui sur le village turc d’Akcakale. Ces tirs ont été utilisés comme prétexte par la Turquie pour entamer une action militaire contre la Syrie. A la suite de cet incident, le président syrien a proposé « de mener une enquête commune sur cet incident. Il faut que les gouvernements des deux pays se penchent sur ce problème conjointement avec des experts afin d’établir la vérité ».

Le 10 octobre, c’est un avion de ligne syrien reliant Moscou à Damas qui est contraint par des chasseurs F-16 turcs d’atterrir à l'aéroport d'Ankara. Le prétexte évoqué cette fois, par le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu est que l'avion est soupçonné de transporter du fret non conforme aux exigences de l'aviation civile... Cependant, les autorités turques ne disent mot sur le contenu de la pseudo-cargaison qualifiée de « suspecte » qui aurait été retrouvée à bord du vol.

Nous sommes en droit de nous demander si ces deux incidents ne sont pas des provocations de la Turquie pour enrôler la Syrie dans une guerre avec la bénédiction de l’OTAN. A ce titre, le président syrien Bachar al-Assad a déclaré : « nous n’avons aucun problème avec le peuple ou les militaires turcs. La Syrie n’a jamais été hostile envers la Turquie, un pays qu’elle a toujours traité comme un frère. Nous avons des problèmes avec le gouvernement turc, dont la position nous cause des problèmes à la frontière », avant d’ajouter que « la Turquie n’avait aucune raison de déclarer la guerre à la Syrie ».

Selon la chaine de télévision russe Russia Today, citant les témoignages de passagers russes, les autorités turques les ont obligés à signer des papiers qui affirment qu’ils ont atterri pour des raisons contraignantes et qu’ils n’ont ni vu les avions de combat turcs ni n’ont été contraints à atterrir ! De leur coté, les medias ont parlé de pseudo-cargaison comprenant des systèmes de missiles: étaient-ils de mèche avec les autorités pour émettre ces affirmations avant toute vérification ?

Quel est le projet de Erdogan ? La politique actuelle menée par la Turquie envers la Syrie est une politique dangereuse. Quels sont les nouveaux objectifs des pays atlantistes sionistes ? Dernièrement, les membres de l’ASL ont été « lâchés par leurs protecteurs arabo-occidentaux » (la Turquie, le Qatar, l’Arabie Saoudite, la France, l’USraël et la Grande-Bretagne) selon l’analyste syrien al-Manini tandis que les Etats-Unis viennent d’envoyer 150 militaires en Jordanie, « prêts à agir si le régime syrien perdait le contrôle de ses armes chimiques »… rapporte le New York Times. Ces experts se sont installés dans un centre d'entraînement de l'armée jordanienne, près de la frontière syrienne. « Les militaires américains devraient également être le fer de lance d'une éventuelle opération américaine pour sécuriser les stocks d'armes chimiques syriens », précise le New York Times.

Le bloc sioniste n’est pas parvenu à faire chuter le régime syrien, il a, semble-t-il, changé de tactique. La politique française comme celle des pays atlantistes sionistes, navigue à vue, elle ne maîtrise aucune science prophétique. Elle ferait mieux de s’attaquer aux problèmes que traversent notre pays : solutionner les problèmes économiques et sécuritaires que traverse notre pays, et travailler à l’entente nationale car ce n’est pas l’entité sioniste Israël qui garantira notre survie.

Quant à Erdogan, son entêtement le conduira à une guerre civile en Turquie. Est-ce ce qu’il souhaite pour son pays ? Nous lui conseillons de reprendre ses esprits, il en est encore temps : ne se rend-il pas compte que son allégeance à l’OTAN le mène tout droit vers cette guerre civile ?

Par Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1231
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte