› Quand les Etats-Unis aidaient Saddam Hussein à gazer l’Iran…
03
Sep

Quand les Etats-Unis aidaient Saddam Hussein à gazer l’Iran…

Imprimer
Mardi, 03 Septembre 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

1988 : Les Etats-Unis aident Saddam Hussein à gazer l’armée iranienne !1988 : Les Etats-Unis aident Saddam Hussein à gazer l’armée iranienne !Quand les Etats-Unis aidaient Saddam Hussein à gazer l’Iran…

Confrontées aux succés de l'armée nationale syrienne, ainsi qu’à la résistance du peuple syrien et de son président Bachar al-Assad, les menaces américano-sionistes d’une intervention militaire en Syrie semblent s’estomper. Ligne rouge ou pas, les Etats-Unis ne sont pas prêts, et tentent d’attendrir l’opinion public par des déclarations sorties tout droit d’un film de cape et d’épée !

« La question que je pose à chaque membre du Congrès et à chaque membre de la communauté internationale, la voici : Quel message enverrons-nous si un dictateur peut gazer des centaines d’enfants au vu et au su de tout le monde, sans payer aucun prix ? » déclare Barack Obama, en chevalier solitaire…

Mais coup de tonnerre aux États-Unis, et alors que les esprits s’échauffent sur la question syrienne, le très sérieux magazine américain Foreign Policy affirme que la CIA, durant la guerre Iran-Irak, a aidé Saddam Hussein à effectuer des attaques chimiques contre l’Iran ! Pour étayer son propos, le magazine américain s’appuie sur des documents déclassifiés, et sur les témoignages de hauts gradés américains à la retraite.

Ainsi, en 1988, de peur que l’Iran remporte la guerre, la CIA donne aux Irakiens les informations dont elle dispose sur les mouvements des troupes iraniennes. Cette même année, l’Irak mènera quatre attaques chimiques contre l’Iran, causant des milliers de morts. Un jeu trouble des États-Unis, pays ayant ratifié le protocole de Genève en 1975, lequel interdit formellement l’utilisation des armes chimiques quelques soient les circonstances.

Les Américains savaient que Saddam Hussein, alors allié officieux, avait en sa possession un stock d’armes chimiques composé de gaz moutarde et de gaz sarin. Malgré cela, la CIA a fourni toute la logistique nécessaire pour que l’Irak mène à bien ses attaques chimiques !

Le Parti Anti Sioniste appelle à la vigilance devant la propagande médiatique et politique de l’Occident, qui dans un déchaînement total contre la Syrie se perd en déclarations incohérentes, résultat de mensonges abjectes…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1671
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte