› Communications du PAS
27
Sep
Assassinat d’un journaliste syrien : L’Occident et ses contradictions Imprimer
Jeudi, 27 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Syrie : Maya Nasser, journaliste syrien, tué à bout portant le 26 septembre.Syrie : Maya Nasser, journaliste syrien, tué à bout portant le 26 septembre.Assassinat d’un journaliste syrien : L’Occident et ses contradictions

Maya Nasser, journaliste de Press TV et citoyen syrien de 33 ans, a été tué mercredi dans l’exercice de sa profession. Il se trouvait avec Hussein Mortada, chef du bureau d’Al-Alam (chaîne iranienne) à Damas, qui a été blessé. Maya Nasser a été abattu à bout portant d’une balle à la nuque par un groupe armé alors qu’il s’était rendu sur les lieux du double attentat à la voiture piégée revendiqué par l’ASL (Armée syrienne libre). Il est possible que ces deux hommes aient été reconnus et ciblés en conséquence.

Maya Naser « était en train de faire un direct quand la ligne a été coupée. Quelques minutes plus tard, nous avons appris qu’il y avait eu une fusillade et qu’il avait été tué ». Hamid Reza Enadi, directeur de l’information de Press TV, a ajouté ceci dans sa déclaration accordée à l’AFP : « Nous tenons la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar pour responsables du meurtre de notre correspondant à Damas, car ils fournissent des armes aux insurgés en Syrie et ces insurgés recourent à des tirs de snipers pour faire régner une atmosphère de terreur parmi la population et les journalistes ».

Pourquoi ce journaliste syrien a-t-il été abattu ? Quel crime a-t-il commis ? Celui d’avoir voulu donné une version autre que celle véhiculée par les médias dominants ? Son profil et son destin sont semblables à ceux des reporters français Gilles Jacquier et Rémi Ochlik, morts caméra au poing à Homs, l’année dernière. Mais le comble dans l’affaire des journalistes français tués, c’est que la France a accusé les forces gouvernementales syriennes, sans aucune enquête préalable, alors qu’il s’agissait de terroristes avérés. Mais bien-sûr, silence sur cette affaire...

Quand un journaliste français est tué en Syrie, il naît un branle-bas de combat médiatique en Occident, alors que si ce journaliste est syrien, disons plutôt pro-syrien, qui travaille en plus pour une chaîne iranienne (Press TV) et qui a été tué par les terroristes soutenus par le bloc sioniste (Occident, USraël et monarchies du Golfe), alors son assassinat est ignoré ! Maya Nasser n’était pas un critique du régime de Bashar al-Assad, il était plutôt favorable au gouvernement et n’était pas de ceux qui soutiennent l’insurrection de l’ASL.

« Les agissements terroristes et la violence sont loin d’empêcher l’opinion publique de comprendre les réalités de la Syrie » a indiqué Ramin Mehmanparast, porte parole de la diplomatie iranienne pour ensuite affirmer : « Les pays, qui cherchent à faire échouer les efforts intérieurs et régionaux visant à régler la crise syrienne par la voie diplomatique, se trouvent derrière de tels agissements terroristes » !

Considérons ces agressions systématiques contre les medias impartiaux comme étant une tentative de frapper les voix patriotiques et ainsi laisser place aux médias mensonge qui alimentent les émeutes et les divisions. Les terroristes de l'ASL et leurs soutiens arabes et occidentaux ont peur de ce que la réalité soit véhiculée telle qu'elle se passe réellement en Syrie...

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1219
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
27
Sep
Compte à rebours pour Israël Imprimer
Jeudi, 27 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Pourquoi l’Iran n’attaquerait-il pas, dans une guerre préventive, l’entité sioniste ?Pourquoi l’Iran n’attaquerait-il pas, dans une guerre préventive, l’entité sioniste ?Compte à rebours pour Israël

« Si le régime sioniste se livre au moindre agissement contre l’Iran, il aura appuyé lui-même sur le bouton de son anéantissement ». Telle est la déclaration sans équivoque du Commandant en chef des Gardiens de la Révolution, Mohammad Jaafari Ali.

Selon la version officielle, Israël veut attaquer la République Islamique d’Iran car elle serait supposée détenir l’arme nucléaire d’ici 6 mois. Alors pourquoi l’Iran n’attaquerait-il pas, dans une guerre préventive, l’entité sioniste, pour empêcher cette supposée attaque israélienne avant 6 mois ?

Ce qu’il faut retenir de cette déclaration belliqueuse israélienne contre l’Iran, c’est qu’avant 6 mois nous aurons à faire face à une crise qui paraît insurmontable. Comment supporter encore cette entité sioniste israélienne qui, depuis sa création, n’a fait que semer son venin de haine, de guerre et d’injustice !

Quant à l’Iran, jusqu’à aujourd’hui, elle n’a commis aucune agression, ni lancé aucune guerre contre qui que ce soit. Il est curieux que l’Occident soutienne son bâtard (l’entité sioniste), depuis sa naissance alors que ce même Occident prêche la paix, la liberté et la démocratie.

Ces mots ont-ils un sens ? Si oui, c’est le sens que leur donne l’actualité, c'est-à-dire une troisième guerre mondiale. Devrons-nous passer par là ? Il est sûr que tout montre que nous allons dans ce sens et l’eschatologie islamique l’a prévu. Nous allons vers un monde où les responsables sont irresponsables. Quel malheur pour notre Humanité !

Quant à nous, Parti Anti Sioniste, notre soutien total et indéfectible va à la justice, à l’Iran, à son guide, à son gouvernement et à son peuple.

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

English translation

العربية ترجمة

© www.partiantisioniste.com/communications/1218
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
26
Sep
Manuel Valls : La dictature de la laïcité ! Imprimer
Mercredi, 26 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Manuel Valls au dîner du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions sionistes de France).Manuel Valls au dîner du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions sionistes de France).Manuel Valls : La dictature de la laïcité !

Sur la radio strasbourgeoise Radio Judaïca, Manuel Valls est interpellé sur la position de la gauche face à l’antisémitisme, ce pseudo-partisan de la laïcité, représentant de l’État, a tenu à se justifier sur ses liens éternels avec l’entité sioniste : « Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël », petite frasque qui n’a évidemment jamais été relayée par les médias. Imaginons un instant un responsable français ayant épousé une femme d’origine algérienne ou marocaine et disant « Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté musulmane et à l’Algérie (ou au Maroc). » L’écho en aurait certainement était bien différent.

En 2002, il prenait position contre un magasin Franprix de sa ville qui avait choisi de ne vendre que des produits hallal et en 2009, alors qu’il est député-maire socialiste d’Evry, Manuel Valls se mobilise contre le port du voile d’une employée de la crèche privée Baby Loup qui avait reçu un avis favorable de la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité). Plus récemment, dimanche 23 septembre 2012, il a affirmé que les juifs de France « pouvaient porter avec fierté leur kippa ! ». Le ministre de l’Intérieur excelle dans le deux poids, deux mesures, mais il n’est pas le seul…

En effet, à l'occasion du Yom Kippour, le Grand Pardon, fête la plus importante du judaïsme qui commence cette année mardi soir, le Conseil de Paris ne siègera pas alors qu'il était prévu initialement que ses travaux se déroulent du lundi 24 à mercredi 26 septembre, a annoncé lundi le maire de Paris, Bertrand Delanoë !

Le week-end dernier, le ministre de l’Intérieur s’est illustré en soulignant qu’il ferait preuve d’une « très grande fermeté » envers ceux qui oseraient manifester contre le film islamophobe et les caricatures du prophète Mohamed (p). C’est encore le « deux poids, deux mesures » qui l’emporte : liberté de caricaturer et d’offenser pour les uns et interdiction de manifester pour les autres ! 

Qu’ont-ils tous, ces hommes politiques, au nom du combat antisémite, louable, à faire l’amalgame entre antisionisme et antisémitisme depuis la création injuste de l’Etat sioniste ? Manuel Valls se distingue par son attachement à l’entité sioniste et se révèle chaque jour, comme un parfait valet du lobby sioniste enraciné en France. Mais au fait, quel temps lui reste-t-il pour se consacrer à la défense des intérêts des Français ?

Depuis sa création, le Parti Anti Sioniste a toujours fait la distinction entre antisionisme et antisémitisme : il y a entre les deux une ligne rouge infranchissable.

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1216
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
21
Sep
A qui profite la diabolisation de l’Islam ? Imprimer
Vendredi, 21 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Liberté d’expression pour les uns, interdiction de manifester pour les autres !Liberté d’expression pour les uns, interdiction de manifester pour les autres !A qui profite la diabolisation de l’Islam ?

Alors qu’on porte atteinte à la dignité d’une partie de l’Humanité, les médias attisent les tensions et les politiques ne prennent pas leur responsabilité.

La France est au bord de l’explosion sociale et la seule réponse de notre gouvernement, c’est le deux poids deux mesure : liberté de caricaturer et d’offenser pour les uns et interdiction de manifester pour les autres.

Qu’attendent-ils pour élaborer un projet de loi interdisant de porter atteinte aux symboles sacrés de toute religion céleste !

Le gouvernement porte l’entière responsabilité de veiller à la cohésion nationale, à l’harmonie et à l’entente entre tous les citoyens. Or, il s’en lave les mains en brandissant la liberté d’expression ; cela ne le rend-t-il pas complice des débordements susceptibles de se produire ? Nos hommes politiques sont-ils inconscients ?

N’est-il pas de leur devoir d‘agir face à tout ce qui divise et à ce qui nuit à l’entente nationale ? A moins qu’ils oeuvrent à d’autres intérêts et d’autres desseins étrangers à ceux de la France… sans doute le sionisme international qui se nourrit des conflits et des divisions poursuit-il son plan diabolique.

Le Parti Anti Sioniste appelle tous les citoyens à être solidaires des citoyens offensés et condamne tout propos et tout acte portant atteinte à la dignité de l’Homme.

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1214
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
18
Sep
Golfe Persique : Manœuvres navales dangereuses des Etats-Unis et de leurs alliés ! Imprimer
Mardi, 18 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Golfe Persique : Manœuvres navales du bloc sioniste.Golfe Persique : Manœuvres navales du bloc sioniste.Golfe Persique : Manœuvres navales dangereuses des Etats-Unis et de leurs alliés !

Sous commandement américain, 30 pays (Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l'Arabie saoudite, Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar et les Émirats arabes unis) ont déployé plusieurs navires de guerre en vue de manœuvres militaires de déminage dans les eaux du golfe Persique, de la mer d’Aman et du golfe d'Aden.

Le commandement central américain a indiqué dans un communiqué, que « des navires de 30 pays et des six continents participent aux douzième manœuvres internationales de déminage. […] Ces manœuvres sont défensives et visent à protéger la liberté de navigation dans les eaux internationales du Moyen-Orient et à renforcer la stabilité régionale ». Selon le commandant Greg Rilson de la cinquième flotte, « il s’agit des premiers exercices à l’échelle internationale dans cette région ».

Ces opérations interviennent dans un climat de tensions autour du nucléaire iranien. L’USraël et ses alliés ont intensifié leur rhétorique militaire contre l’Iran. « C’est un message à l’Iran, selon lequel les Etats-Unis sont là, possèdent des capacités et sont prêts à les utiliser avec leurs alliés pour garder le détroit d’Ormuz » a déclaré Ryad Kahwaji, directeur du centre Enigma  pour les affaires de défense du golfe Persique.

Le commandant des gardiens de la Révolution, Mohammad Ali Jaafari avait menacé, si l’Iran était la cible de frappes militaires, de fermer le détroit d'Ormuz, où transite un tiers du commerce mondial du pétrole. Cette fermeture aurait des conséquences catastrophiques sur les économies occidentales, dépendantes des approvisionnements pétroliers et gaziers du golfe Persique.

L’Iran n’a jamais menacé personne et n’a aucun antécédent historique en termes d’agression. L’offensive médiatique occidentalo-sioniste contre la République Islamique d’Iran et ses institutions se poursuit afin de déstabiliser et de renverser le gouvernement légitime. C’est une lutte permanente que le sionisme mène contre la République Islamique d’Iran depuis plus de 30 ans, contre l’Islam, et d’une manière générale contre toute nation qui tient tête à la domination sioniste. De son côté, l'Iran a annoncé qu'il procèdera à des manœuvres militaires massives au mois d’Octobre : l’occasion de montrer sa capacité à défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale contre toute invasion étrangère.

Rappelons que dans le bulletin du Ministère de la Défense publié en décembre 2011 par le Premier ministre d’alors, Vladimir Poutine, les présidents russe et chinois ont « validé un accord de principe » stipulant que la seule façon d’arrêter l’agression de l’Occident dirigée par les États-Unis contre l’Iran sera une « action militaire directe et immédiate ». Le dirigeant chinois avait alors donné ordre à ses forces navales de se « préparer à la guerre » et le général militaire de l'Université chinoise de la Défense nationale avait déclaré : « la Chine n’hésitera pas à protéger l’Iran, même s’il faut déclencher une troisième guerre mondiale » !

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1212
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent71727374757677787980SuivantFin»