› Communications du PAS
18
JUIL
Syrie : Attentat perpétré la veille de la réunion du Conseil de Sécurité… Imprimer
Mercredi, 18 Juillet 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

G à D : Le ministre de la Défense, son vice-ministre et l’adjoint au vice-président de la République.G à D : Le ministre de la Défense, son vice-ministre et l’adjoint au vice-président de la République.Syrie : Attentat perpétré la veille de la réunion du Conseil de Sécurité…

Un attentat-suicide a frappé le siège de la Sécurité nationale syrienne, mercredi 18 juillet, lors d'une réunion entre des ministres et des hauts responsables d'agences de sécurité du pays. L’attaque a coûté la vie à trois généraux : le ministre de la Défense Daoud Rajah, son vice-ministre et beau-frère du Président, Assef Chawkat et l’adjoint au vice-président de la République, Hassan Turkmani. Des blessés sont également à déplorer.

Il s’agit de l’attentat le plus grave du point de vue politique, depuis le début de la crise en mars 2011. Son but est clairement de déstabiliser le régime et de provoquer un vent de panique au sein de la population syrienne. Selon le ministre syrien de l’information M. Zoebi, « l’attentat terroriste a été perpétré par les services de renseignements des pays ennemis de la Syrie. Tous les pays qui procurent des armes et de l'argent aux groupes terroristes assument la responsabilité de ce qui s'est passé aujourd'hui à Damas », ajoutant que ce qui s'est passé aujourd'hui est « le dernier chapitre de la conspiration américano-israélienne contre la Syrie ». L’attentat est, selon le ministre, « l’expression de la faillite et de la frustration des ennemis de la Syrie devant la force et la cohésion de l'armée arabe syrienne ». 

Après avoir tout tenté pour mettre à genou la Syrie, les ennemis du pays multiplient les massacres, à l’approche de la réunion du Conseil de Sécurité… « Moscou constate que les rebelles syriens intensifient leurs opérations à chaque fois que le Conseil de sécurité de l'ONU envisage d'examiner la situation en Syrie », a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov.
 « Tendance dangereuse » ajoute-t-il, « lorsque les discussions sur le règlement de la crise syrienne sont en cours au Conseil de sécurité, la rébellion multiplie les attentats terroristes afin de faire échouer toutes les tentatives » pour solutionner le conflit a indiqué mercredi le diplomate sur Twitter.

Serait-ce dans le but de dissuader la Russie et la Chine d’opposer leur véto à la résolution du chapitre VII (et donc le recours à la force par les Nations Unies), souhaité par l’USraël, l’Occident, la Turquie et les monarchies du Golfe ?

Le Parti Anti Sioniste condamne cet attentat qui porte la marque du sionisme, cherche à renverser le régime et à détruire le Front de la Résistance (Iran, Syrie, Hezbollah et Hamas). Il s’inscrit dans le plan de remodelage du Moyen-Orient voulu par le sionisme. Seules la cohésion et la résistance du peuple syrien et de son gouvernement sauront déjouer ce complot sioniste.

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1170
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
29
JUIN
Une nouvelle ère commence en Egypte ! [Communiqué du Parti Anti Sioniste] Imprimer
Vendredi, 29 Juin 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Mohamed Morsi, Président de la République d’Egypte.Mohamed Morsi, Président de la République d’Egypte.Une nouvelle ère commence en Egypte !

Communiqué du Parti Anti Sioniste.

Nous félicitons le peuple égyptien de sa réussite qui a donné la victoire à Mohamed Morsi.

La révolution du peuple égyptien aura permis à l’Egypte d’entrer dans une nouvelle phase pour faire disparaître, à jamais, l’ancien régime.

Que le peuple égyptien soit à l’avant garde du combat antisioniste, afin que demain l’Iran et le peuple iranien ne soient pas seuls face à l’injustice de l’entité sioniste !

Nous renouvelons notre solidarité et notre fraternité au nouveau Président d’Egypte.

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1167
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
27
JUIN
« Le lobby sioniste contrôle les médias ! » [Affiche] Imprimer
Mercredi, 27 Juin 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

« Le lobby sioniste contrôle les médias ! »

Le Parti Anti Sioniste invite ses adhérents, ses sympathisants et les internautes qui le souhaitent à partager cette affiche, à l’imprimer et à la coller sur les emplacements réservés à l’affichage libre exclusivement (panneaux, colonnes ou murs réservés à l’affichage d’opinion et à la publicité relative aux activités des associations sans but lucratif).

Mobilisons-nous et, ensemble, brisons le sionisme !

[Lien de l’affiche]

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1079
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
23
JUIN
Syrie : « La France et les Etats-Unis sont responsables de la mort d’innocents ! » Imprimer
Samedi, 23 Juin 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Fayçal al-Meqdad, vice-ministre syrien des Affaires étrangères.Fayçal al-Meqdad, vice-ministre syrien des Affaires étrangères.Syrie : « La France et les Etats-Unis sont responsables de la mort d’innocents ! »

Un article du New York Times paru le 21 juin 2012 rapporte que selon des responsables américains et des agents de renseignement arabes, quelques agents de la CIA opèrent secrètement dans le sud de la Turquie, en aidant les alliés à décider quels combattants syriens de l’autre côté de la frontière recevront des armes pour combattre le gouvernement syrien ! « Les agents de la CIA se trouvent au sud de la Turquie, ils cherchent de nouvelles sources d'informations et recrutent des gens », a précisé un agent du renseignement d'un pays arabe.



Selon le New York Times, les armes sont financées par la Turquie, l'Arabie saoudite et le Qatar.

 Washington a récemment avoué qu’ils avaient envoyé des armes aux groupes armés en Syrie et qu’ils se disaient prêts à une intervention armée sans attendre l’aval de l’ONU ! Par ailleurs, la Maison Blanche reconnaît que les Etats-Unis préparent l'opposition à la « transmission du pouvoir » en Syrie...



Jeudi 21 juin, la France et les Etats-Unis ont félicité le colonel Hassan Hammadeh qui a déserté l’armée syrienne. L'ambassadeur américain en Syrie, Robert Ford, et le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero, ont appelé les militaires syriens à déserter l’armée syrienne et à ne plus soutenir le régime. Ainsi, sans s’en cacher, ces deux pays s’ingèrent dans les affaires internes de la Syrie…

Dès lors, on comprend mieux les propos furieux du vice-ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal al-Meqdad qui, lors d’une interview à la chaîne Russia Today le 19 juin dernier, accusait « les Etats-Unis et la France d’être les principaux responsables de l’effusion du sang innocent en Syrie », ajoutant que ces deux pays avaient équipé les terroristes avec des armes sophistiquées dans le but de provoquer le chaos en Syrie.

Le Parti Anti Sioniste encourage le peuple syrien à soutenir son Président face à l’acharnement des démocraties occidentales sionistes et de leurs caniches du Golfe, dont le but ultime est de placer leurs pions à la tête de la Syrie.

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1165
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
21
JUIN
Israël : Violentes expulsions d’immigrants africains ! Imprimer
Jeudi, 21 Juin 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Manifestation contre les immigrés africains (Tel Aviv, 30/05/12).Manifestation contre les immigrés africains (Tel Aviv, 30/05/12).Israël : Violentes expulsions d’immigrants africains !

Le 17 juin 2012, les autorités israéliennes ont commencé l'expulsion d'immigrants africains en situation irrégulière, majoritairement des Sud-Soudanais et des Ivoiriens, après accord de la justice. Désormais, la nouvelle législation autorise la détention d’immigrants sans qu’aucune inculpation n’ait été prononcée.

La veille du départ du vol charter avec à son bord cent vingt Sud-Soudanais, le gouvernement israélien annonçait que près de 300 immigrés clandestins avaient accepté une proposition de « retour volontaire » assortie d’« une prime de départ d'environ 1 000 euros par adulte et 400 euros par enfant ». La porte-parole du gouvernement, Sabine Hadad, a ajouté : « Après leur arrestation, ils seront interrogés puis présentés dans les 72 heures à un juge qui décidera de leur expulsion le cas échéant ou, en particulier en cas de problème de santé, d'un report de l'expulsion »…

Sur le terrain, la réalité est toute autre…

« Ils nous ont dit que nous étions comme le sida et que nous étions une maladie, ils nous ont dit beaucoup de méchancetés » a commenté à son arrivée à Juba, capitale sud-soudanaise, Mayuol Juac, 30 ans, qui a travaillé pendant cinq ans comme serveur dans les villes d'Eilat et de Tel-Aviv. Juac a été interpellé il y a trois mois, détenu une journée avant de se voir confisquer son visa : « Ils me l'ont pris et ils m'ont dit : "tu n'as qu'une semaine pour quitter ce pays" ».  La plupart des immigrants ont subi des pressions et des insultes de la part de la police israélienne dans le but de les intimider et de les pousser au départ.

Ces départs forcés font suite à une manifestation xénophobe, anti-africains, extrêmement violente qui s’est déroulée dans le quartier sud de Tel-Aviv, le 23 mai 2012. Des Soudanais et des Ethiopiens avaient été la cible d’attaques violentes (ils avaient été assénés de coups et leur boutique avait été saccagée). Miri Regev, député du Likoud, avait déclaré de retour d’un bain de foule, le même jour : « Les infiltrés [les Africains, ndlr] sont un cancer pour nous, ils doivent être expulsés d’Israël, maintenant ».

Une fois de plus, les caractéristiques du sionisme sont réunies : politique de force (agressions) et mépris total du droit international (détention sans inculpation) sans jamais rendre de compte. Quelle démocratie ! Toute l’histoire du sionisme et de l’entité sioniste n’est que cela, depuis ses origines…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1164
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent71727374757677787980SuivantFin»