› Législatives 2012 : Communiqué du Parti Anti Sioniste [12/06/12]
12
JUIN

Législatives 2012 : Communiqué du Parti Anti Sioniste [12/06/12]

Imprimer
Mardi, 12 Juin 2012 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste.Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste.Législatives 2012

Communiqué de presse du Parti Anti Sioniste [12/06/12]

Chers concitoyens,

Nous pensions avoir tout vu du sionisme en France, mais ces élections nous ont montré quel type de démocratie nous avions.

Dans la 13ème circonscription du Nord où le Parti Anti Sioniste présentait un candidat, le sionisme s’est manifesté auprès des élus locaux en exerçant des pressions et en mettant en garde la sous-préfecture de Dunkerque afin de marginaliser et d’isoler le Parti Anti Sioniste. Les sionistes ont voulu interdire notre participation aux élections législatives en faisant signer des pétitions, des courriers ont été adressés à la sous-préfecture de Dunkerque et aux mairies rattachées à la 13ème circonscription dans le but d’interdire nos affiches pour le motif de « trouble à l’ordre public » ! Ainsi, un grand nombre de nos affiches a été déchiré ou tagué. Dans les bureaux de vote, les piles des bulletins de vote du candidat soutenu par le Parti Anti Sioniste était moins épaisses que les autres, voire inexistantes !

Ainsi va la démocratie désormais… Et cette démocratie française a deux facettes : la première défend les intérêts d’Israël et veille à sa sécurité coûte que coûte (c’est le sionisme), tandis que la seconde agit pour la justice et la liberté (c’est la Résistance).

Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, a déclaré aux Français d’Israël, craindre « une politique antisioniste » en France. Il a appelé à voter sioniste aux élections législatives pour « faire contre pouvoir et pour empêcher la mise en place d’une politique antisioniste voulue par le Parti Socialiste », parti anti-Israël.

Que nous le voulions ou pas, il se livre en France un combat opposant sionistes et antisionistes. Nous sommes le VRAI Parti Anti Sioniste (PAS). On a fait croire aux Français que le combat antisioniste se limitait à la terre de Palestine, alors qu’il est présent sur le sol français. Le sionisme gangrène notre pays et corrompt la vie politique française.

Nous avons toujours été clairs dans notre démarche, et notre combat est porteur d’espoir pour notre nation. Il nous faut libérer notre pays de ce fléau (le sionisme) et il n’y a aucun amalgame à faire entre l’antisionisme et l’antisémitisme. Nous ne recherchons pas le pouvoir mais la justice pour tous. En dépit des pressions subies et des intimidations dans les bureaux de vote, l’avenir nous donnera raison. Le jour viendra où nos concitoyens nous comprendront mieux.

Voici les résultats obtenus au premier tour des élections législatives par les candidats présentés par le Parti Anti Sioniste :

M. Bénamar SERBOUT, candidat à la 13ème circonscription du Nord : 0,61%.

M. Farah GOUASMI, candidat à la 8ème circonscription du Nord : 0,72%.

M. Dieudonné M’BALA M’BALA, candidat à la 2ème circonscription d’Eure-et-Loir : 1,14%.

M. Mounir GRAMI, candidat à la 14ème circonscription du Rhône : 1,65%.

Par Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste


[Fichier PDF] : Lettre de soutien de Jean-François Copé à Valérie Hoffenberg, candidate UMP pour la 8ème circonscription des Français à l’étranger.

© www.partiantisioniste.com/communications/1157
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte