› Le Mossad s’infiltre en Syrie !
19
FÉV

Le Mossad s’infiltre en Syrie !

Imprimer
Dimanche, 19 Février 2012 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Mossad, services secrets de l’entité sioniste.Mossad, services secrets de l’entité sioniste.Le Mossad s’infiltre en Syrie !

Dans nos précédents articles intitulés « L'objectif de la France consiste-t-il à renverser le régime syrien ? », « Syrie : A qui profitent les attentats ? » et « Syrie : Ce que nos médias ne disent pas… », nous évoquions l’ingérence des services secrets français en Syrie. Des agents du service action de la DGSE et des officiers du Commandement des Opérations Spéciales (COS) avaient en effet été dépêchés en Turquie et au Liban, auprès des militaires syriens opposants au régime.

La semaine dernière, quarante-neuf officiers turcs ont été arrêtés en Syrie. Sept d’entre eux ont reconnu avoir été entrainés par le Mossad (services secrets israéliens) pour organiser des opérations terroristes afin de renverser le régime de Bachar al-Assad. Ils reconnaissent également avoir noué des contacts avec l’Arabie saoudite et le Qatar. D’après l’un des officiers, des commandos israéliens se sont infiltrés dans le territoire syrien et soutiennent l’armée syrienne libre (ASL). Une équipe aurait été envoyée en Jordanie par le Mossad afin d’entrainer des membres d’Al-Qaïda, venus de Libye pour combattre l’armée régulière syrienne, perpétrer des assassinats et des bombardements ciblés.

Les officiers turcs ne seront livrés à la Turquie qu’aux conditions suivantes : que les officiers syriens et membres de l’ASL (Armée Syrienne Libre, opposée au régime) soient livrés à la Syrie, que la Turquie s’engage à ne pas armer les groupes terroristes en Syrie, et qu’elle contrôle ses frontières pour empêcher le passage d’armes et de terroristes. La République islamique d'Iran a été désignée comme parrain de l’accord.

Le Mossad agit également au Bahreïn, au Qatar, en Arabie saoudite et en Jordanie. Le nord de la Jordanie, depuis la ville de Ramtha jusqu’à la frontière avec la Syrie, est désormais une zone militaire bouclée où 11.000 terroristes libyens payés par le Qatar et l’Arabie saoudite se préparent à mener un « jihad » contre la Syrie (moyennant un salaire de 1.000 $ par mois et par personne). D’autre part, la chaîne américaine NBC a révélé que des drones des services secrets américains ont violé l’espace aérien syrien.

« Ce qui se passe en Syrie vise à démembrer le pays, à porter un coup à sa situation géopolitique et à son rôle historique dans la région », a déclaré le Président syrien Bachar al-Assad au Vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhai Jun, qu’il recevait samedi 18 février 2012 à Damas. La Syrie est en effet le bastion de la résistance et de l'arabité dans une région connue pour être l’objet de toutes les convoitises de la part des forces de colonisation et d'occupation. A défaut d’un affrontement direct avec la Syrie – chose impossible en raison du veto sino-russe à l’ONU – ses ennemis occidentaux (France, Grande-Bretagne, entité sioniste et États-Unis) et leurs complices régionaux (Arabie Saoudite, Qatar, Jordanie et Turquie) arment et forment l’opposition syrienne en vue de déstabiliser le régime de Bachar al-Assad !

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1036
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte