› Le ministre français de la Défense défend les intérêts d’Israël !
21
MAI

Le ministre français de la Défense défend les intérêts d’Israël !

Imprimer
Mardi, 21 Mai 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Jean-Yves le Drian, ministre français de la Défense.Jean-Yves le Drian, ministre français de la Défense.Le ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian, défend les intérêts d’Israël !

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian, a appelé, vendredi 17 mai 2013, à un durcissement des « sanctions décisives » contre l'Iran. Il a déclaré, lors d’un discours devant l’Institut Carnegie à Washington : « La double approche sanction-dialogue doit nous conduire à renforcer la pression sur l'Iran dans les mois qui viennent car le programme iranien d'enrichissement continue ».

Cette déclaration hostile et irréfléchie du ministre français a fait réagir Ahmad Vahidi, ministre iranien de la Défense. « Les déclarations du ministre français de la Défense témoignent de deux choses. Tout d'abord, la France continue à se comporter comme une puissance colonialiste et il est dommage qu'un État, qui est le berceau de l'une des plus grandes révolutions de l'Histoire, parle et agisse en puissance coloniale. Le second point dont témoignent ces propos, c'est l'inefficacité des sanctions anti-iraniennes. Le fait que ces sanctions restent sans effet pousse l'Occident à en réclamer le durcissement » a fait remarquer Monsieur Vahidi, avant de revenir au soutien de la France au terrorisme en Syrie, et à ses politiques belliqueuses « éhontées et déplacées » en Afrique et au Moyen-Orient.

« Au lieu de tenir ce genre de discours hostile et inhumain, il vaudrait peut-être mieux que les dirigeants français s'attèlent à la tâche, ô combien urgente, de résoudre les problèmes et les crises domestiques qui rongent la France. […] Si la France faisait l'objet d'une toute petite portion des sanctions infligées à l'Iran, les Français ne pourraient les supporter, même si la France est l'une des puissances économiques mondiales. […] Les Iraniens ne reculeront pas face aux pressions. Ils ne renonceront pas à leurs droits et resteront attachés à leurs convictions et à leurs idéaux. », a ajouté le ministre iranien de la Défense.

En tenant un tel discours devant un think tank (l’Institut Carnegie) favorable au « choc des civilisations », le ministre français de la Défense ne fait que défendre la position du lobby sioniste de France, au détriment des intérêts économiques et politiques des Français (fermeture de l’usine Peugeot d’Aulnay-sous-Bois suite aux sanctions économiques infligées à l’Iran !).

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1542
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte