› L’Occident s’allie au nucléaire israélien !
08
MAI

L’Occident s’allie au nucléaire israélien !

Imprimer
Mardi, 08 Mai 2012 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste.Yahia Gouasmi, Président du Parti Anti Sioniste.L’Occident s’allie au nucléaire israélien !

Dans notre article intitulé « Nucléaire israélien : Danger et urgence ! », publié le 17 mars 2010, nous revenions sur les déclarations de Martin Van Creveld, universitaire israélien et historien militaire spécialisé dans les questions stratégiques. M. Van Creveld avait déclaré : « Nous possédons plusieurs centaines de têtes nucléaires et de missiles, et avons les capacités de les lancer contre des cibles dans n'importe quelle direction, peut-être même jusqu'à Rome [capitale du Catholicisme, ndlr]. La plupart des capitales européennes sont des cibles atteignables par nos forces aériennes. […] Nous avons la capacité de démolir le monde si on nous démolit. Et je peux vous assurer que ça se passera avant qu'Israël ne disparaisse ! ».

Même si cette déclaration remonte à 2003, il faut savoir que M. Martin Van Creveld est encore aujourd’hui très écouté dans les milieux gouvernementaux israéliens et américains. C’est pourquoi, cette déclaration doit être prise très au sérieux.

Mark Glenn, chef du mouvement « Solidarité du Croissant et de la Croix » (Etats-Unis), a pris très au sérieux les propos de Van Creveld. Lors d’une récente interview accordée à la chaîne iranienne anglophone Press TV, il soulignait le deux poids deux mesures du Traité de non prolifération nucléaire (TNP), lequel se concentre sur l’Iran et ignore l’arsenal nucléaire militaire israélien !

Contrairement à l’acharnement médiatique occidental sur la prétendue dangerosité du programme nucléaire iranien, cet analyste britannique défend l’idée qu’Israël est le seul pays à menacer le monde entier quand son existence est menacée. Selon Glenn, la menace du nucléaire israélien est réelle : « C'est la chose que les gens devraient garder en tête la nuit, quand ils se soucient de la prolifération nucléaire, parce que nous avons ici un pays avec un complexe messianique et qui a menacé de prendre le monde entier dans un Armageddon nucléaire, à l’instant même où son expérience précieuse d'autonomie juive au Moyen-Orient cesse de se matérialiser. C’est ce dont les gens devraient s’inquiéter, et non du programme inexistant d'armes nucléaires […] en Iran ».

Signataire du TNP, l’Iran est diabolisé, isolé et soumis à des sanctions à la demande d’Israël. Pourtant les nombreuses inspections ont confirmé le caractère civil du nucléaire iranien. Paradoxalement, le nucléaire israélien, militaire, jamais inspecté, rarement mentionné par les gouvernements occidentaux (soumis au sionisme) est la réelle menace dans la région et au-delà... C’est la France qui a offert l’arme nucléaire à Israël en 1956. Toute cette affaire s’est faite à l’insu du peuple français. La France porte devant l’Histoire la terrible responsabilité d’avoir introduit l’arme nucléaire au Moyen-Orient, en l’offrant à Israël (offerte oui, et non vendue !).

Depuis, grâce au soutien des États-Unis, de l’Union européenne et surtout de la complicité active des réseaux sionistes dans le complexe militaro-industriel mondial, Israël est devenu une puissance nucléaire. Il compte plus de 200 têtes nucléaires ainsi que des missiles à longue portée qui en font une puissance stratégique autonome. Le 3 mai 2012, l’Allemagne a livré son quatrième sous-marin « Dolphin » à la marine israélienne ; la livraison d’un cinquième bâtiment est prévue en 2014 !

Fort heureusement, les langues se délient comme c’est le cas de Carl Bildt, ministre suédois des Affaires étrangères (cf. notre article : « Le danger n’est pas l’Iran, c’est Israël ! »), ou de Günter Grass, prix Nobel de littérature (cf. notre article : « Günter Grass, prix Nobel de littérature, refuse désormais de se taire face à Israël ! »), etc.

Quel Européen croit aujourd’hui qu’Israël c’est la paix ? Quel Européen de bonne foi peut ignorer qu’Israël c’est soixante ans d’illégalités internationales ? Qui ignore en France la puissance et la malfaisance du lobby sioniste ? Et c’est justement parce que la vérité finit par s’imposer que le sionisme, se sentant acculé, est capable du pire…

Par Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1119
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte