› Israël : Les demandes de visas se multiplient !
11
DÉC

Israël : Les demandes de visas se multiplient !

Imprimer
Mardi, 11 Décembre 2012 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Israéliens cherchent visas…Israéliens cherchent visas…Israël : Les demandes de visas se multiplient !

Nous savons que rien n’est fait au hasard, toute décision suit une logique et un calendrier. On nous fait croire qu’Israël aussi doit rendre des comptes sur son arsenal nucléaire, c’est une façon de plus de détourner l’opinion publique. En réalité, sur ce dossier, l’ONU cherche à se refaire une virginité. Avec cette déclaration (inspections du nucléaire israélien), elle ne sera pas accusée, dans l’avenir, d’agir avec « deux poids, deux mesures », comme c’est le cas dans de nombreux dossiers.

Seconde hypothèse : Cela signifierait-il que l’Occident prépare une sortie honorable au colonialisme israélien comme ce fut le cas en Algérie et aujourd’hui, en Afghanistan ? Le compte-à-rebours de l’entité sioniste a t-il commencé ? L’USraël et l’Occident ont-ils besoin de temps pour d’autres solutions, d’autres alternatives ?

Ce qui est sûr, c’est qu’aujourd’hui, les consulats et les ambassades occidentaux en Israël sont envahis par les demandes de visas pour quitter Israël et ce flux migratoire pose le problème de son existence.

Troisième hypothèse : L’Occident a compris qu’un tel pouvoir militaire et matériel accumulé au Moyen-Orient constitue une menace pour sa propre sécurité. Il ressort de cette agitation soudaine (reconnaissance de la Palestine, contrôle du nucléaire israélien et contrôle du flux migratoire qui se prépare) que l’Occident et l’USraël semblent avoir perdu tout repère.

Dernière hypothèse : Aujourd’hui, l’Iran semble être la pièce maîtresse au Moyen-Orient. Toutes les pressions exercées à son encontre ne sont qu’un moyen pour l’obliger à s’asseoir aux tables des négociations. Les Américains semblent montrer un signe d’ouverture vers l’Iran.

Le Parti Anti Sioniste est persuadé que d’autres pays misent et participent à cette démarche.  De toute évidence, Téhéran devient incontournable pour une solution de paix au Moyen-Orient…

Par Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1309
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte