› Iran : L’élection présidentielle fait « la une des actualités internationales » !
23
MAI

Iran : L’élection présidentielle fait « la une des actualités internationales » !

Imprimer
Jeudi, 23 Mai 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Son Excellence Seyyed Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran.Son Excellence Seyyed Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran.Iran : L’élection présidentielle fait « la une des actualités internationales » ! (Guide suprême d’Iran, Seyyed Ali Khamenei)

En Iran, les noms des candidats à l'élection présidentielle du 14 juin, sont désormais connus.

Le Conseil des gardiens de la Constitution iranienne, l'équivalent d'un Conseil constitutionnel, a retenu huit candidatures sur 686, dont cinq appartiennent au camp conservateur : l'ex-ministre des Affaires étrangères Ali Akbar Velayati, le maire de Téhéran Mohammad Baker Kalibaf, l'ancien commandant des Gardiens de la révolution Mohsen Rezaï, le secrétaire du Conseil national pour la sécurité nationale Saïd Jalili et l'ex-président du Parlement iranien Hadad Adel. La liste comprend également l'ex-premier vice-président iranien Mohammad-Reza Aref, l'ex-secrétaire du Conseil suprême iranien pour la sécurité nationale Hassan Rowhani et l'ex-ministre des Postes Seyyed Mohammad Sadegh Kharrazi.

Le Conseil des gardiens de la Constitution n’a pas retenu le nom de l'ancien président du pays Ali Akbar Hachémi Rafsandjani, ni celui du protégé de l'actuel président Ahmadinejad, Esfandiar Rahim Mashaie, de la liste des candidats. L'actuel président de l'Iran Mahmoud Ahmadinejad n'est pas autorisé, selon la Constitution, à briguer un troisième mandat successif à la tête de l'Etat.

Le Guide suprême de la Révolution islamique, Seyyed Ali Khamenei, a affirmé que « la prochaine élection présidentielle et celles des Conseils municipaux prévues le 14 juin 2013 réaliseront une autre gloire pour le peuple d'Iran. » A propos de l’élection présidentielle, il a souligné que « les think tanks et les ennemis de l’Iran suivaient de près les préparatifs ».

Seyyed Ali Khamenei a décrit les élections du mois prochain comme essentielles pour le pays, dans les circonstances actuelles. « Des erreurs ou un mauvais travail de sa part [du prochain président, ndlr] peuvent avoir une influence sur le pays même pour les quarante prochaines années. C'est la raison pour laquelle ces élections sont si importantes et font la une des actualités internationales et sont devenues un objet d'étude des centres de pensées internationaux, surtout de ceux des ennemis de l'Iran.

En allusion à la campagne de diffamation et de désinformation lancée par les médias sionistes, le Guide suprême iranien a déclaré que « les médias à la solde du sionisme veulent à travers leur mensonges et la déformation, convaincre les gens que la participation aux élections est inutile. Ils exagèrent les problèmes, donnent une image sombre de l'avenir. Nous ne nions pas le problème de l'inflation et du chômage, mais y a-t-il un pays qui ne souffre pas de ces maux ? Les manifestations journalières en Europe ne sont-elles pas le signe que ces pays sont embourbés dans les problèmes jusqu'au cou ?

Le Parti Anti Sioniste appelle le peuple iranien à déjouer le complot américano-sioniste qui se trame en coulisses et qui vise à saper l’élan iranien pour le progrès et le développement, en allant voter massivement. Ainsi, il empêchera l’ennemi de s’infiltrer  dans ses rangs, lui qui ne cherche qu’à mettre au pouvoir sa marionnette : la copie du Shah !

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1545
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte