› Golfe Persique : Manœuvres navales dangereuses des Etats-Unis et de leurs alliés !
18
Sep

Golfe Persique : Manœuvres navales dangereuses des Etats-Unis et de leurs alliés !

Imprimer
Mardi, 18 Septembre 2012 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Golfe Persique : Manœuvres navales du bloc sioniste.Golfe Persique : Manœuvres navales du bloc sioniste.Golfe Persique : Manœuvres navales dangereuses des Etats-Unis et de leurs alliés !

Sous commandement américain, 30 pays (Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l'Arabie saoudite, Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar et les Émirats arabes unis) ont déployé plusieurs navires de guerre en vue de manœuvres militaires de déminage dans les eaux du golfe Persique, de la mer d’Aman et du golfe d'Aden.

Le commandement central américain a indiqué dans un communiqué, que « des navires de 30 pays et des six continents participent aux douzième manœuvres internationales de déminage. […] Ces manœuvres sont défensives et visent à protéger la liberté de navigation dans les eaux internationales du Moyen-Orient et à renforcer la stabilité régionale ». Selon le commandant Greg Rilson de la cinquième flotte, « il s’agit des premiers exercices à l’échelle internationale dans cette région ».

Ces opérations interviennent dans un climat de tensions autour du nucléaire iranien. L’USraël et ses alliés ont intensifié leur rhétorique militaire contre l’Iran. « C’est un message à l’Iran, selon lequel les Etats-Unis sont là, possèdent des capacités et sont prêts à les utiliser avec leurs alliés pour garder le détroit d’Ormuz » a déclaré Ryad Kahwaji, directeur du centre Enigma  pour les affaires de défense du golfe Persique.

Le commandant des gardiens de la Révolution, Mohammad Ali Jaafari avait menacé, si l’Iran était la cible de frappes militaires, de fermer le détroit d'Ormuz, où transite un tiers du commerce mondial du pétrole. Cette fermeture aurait des conséquences catastrophiques sur les économies occidentales, dépendantes des approvisionnements pétroliers et gaziers du golfe Persique.

L’Iran n’a jamais menacé personne et n’a aucun antécédent historique en termes d’agression. L’offensive médiatique occidentalo-sioniste contre la République Islamique d’Iran et ses institutions se poursuit afin de déstabiliser et de renverser le gouvernement légitime. C’est une lutte permanente que le sionisme mène contre la République Islamique d’Iran depuis plus de 30 ans, contre l’Islam, et d’une manière générale contre toute nation qui tient tête à la domination sioniste. De son côté, l'Iran a annoncé qu'il procèdera à des manœuvres militaires massives au mois d’Octobre : l’occasion de montrer sa capacité à défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale contre toute invasion étrangère.

Rappelons que dans le bulletin du Ministère de la Défense publié en décembre 2011 par le Premier ministre d’alors, Vladimir Poutine, les présidents russe et chinois ont « validé un accord de principe » stipulant que la seule façon d’arrêter l’agression de l’Occident dirigée par les États-Unis contre l’Iran sera une « action militaire directe et immédiate ». Le dirigeant chinois avait alors donné ordre à ses forces navales de se « préparer à la guerre » et le général militaire de l'Université chinoise de la Défense nationale avait déclaré : « la Chine n’hésitera pas à protéger l’Iran, même s’il faut déclencher une troisième guerre mondiale » !

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1212
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte