› Golfe Persique : hostilités ouvertes
23
JUIN

Golfe Persique : hostilités ouvertes

Imprimer
Mercredi, 23 Juin 2010 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Golfe Persique : Hostilités ouvertes

Golfe Persique : hostilités ouvertes


Une douzaine de navires de guerre israéliens et américains ont franchi le Canal de Suez en direction du Golfe Persique, avec la collaboration totale du gouvernement Moubarak.

L’opposition politique en Egypte a fait connaître son indignation, qui est partagée par une grande partie de l’opinion publique. Nous notons au passage le silence des grands médias, notamment français, alors que la presse israélienne (le quotidien Yedioth  Ahronoth) a repris cette information dans ses colonnes. Il est clair que ce déploiement naval s’inscrit dans le cadre d’une agression contre l’Iran. Après le vote de sanctions par l’ONU – à la demande des USA et d’Israël, et avec la complicité servile de la Russie et de la Chine – un nouveau pas est franchi par l’USraël. Une fois de plus, la formule « toutes les options sont sur la table » de l’administration américaine est appliquée, que ce soit sous la présidence de Bush ou d’Obama.

A plusieurs reprises, l’Iran a démontré sa bonne foi, et tout le monde sait que le nucléaire iranien est à vocation civile et pacifique. On ne peut pas en dire autant du nucléaire  israélien : militaire et en dehors de tout droit international. C’est pourtant l’Iran qui est sanctionné aujourd’hui, et qui sera peut-être agressé demain. C’est le fameux « deux poids, deux mesures » qui illustre si bien la mainmise sioniste sur les principaux gouvernements de la planète.

Le gouvernement et le peuple iranien ont déjà fait savoir qu’ils sauront faire face à toute agression. Notre solidarité avec la République islamique d’Iran est totale : non seulement parce que cette guerre serait une ignominie et un crime contre une nation souveraine, mais aussi parce que la France, complice d’Israël, perdrait alors le peu de crédit qui lui reste encore dans le monde. C’est, sans doute, un des buts du lobby sioniste : entraîner  les autres peuples dans la guerre, afin de mieux les dominer.

Depuis l’agression contre la flottille humanitaire destinée à Gaza, et qui a montré la totale impunité dont bénéficie Israël grâce aux USA, un pas de plus semble franchi. Nous assistons à une fuite en avant d’Israël et du sionisme, qui pressentent leur prochaine disparition.

Tout un système de domination est entré en crise, et peut voir son issue dans une guerre. Les semaines à venir pourraient être décisives…


Le Président,
Yahia Gouasmi.

© www.partiantisioniste.com/communications/451
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte