› France : Augmentation des actes islamophobes !
19
JUIL

France : Augmentation des actes islamophobes !

Imprimer
Vendredi, 19 Juillet 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Islamophobie en France : le silence tue !Islamophobie en France : le silence tue !France : L'augmentation des actes islamophobes passée sous silence…

Dans son bilan annuel, le CCIF (Collectif contre l’islamophobie en France) signale une nette  recrudescence des actes anti-musulmans, ces dernières années. Entre 2011 et 2012, une augmentation de 57.4% des actes islamophobes a été relevée !

Selon Samy Debah, président du CCIF, « il existe une relation entre le discours politique et l'émergence de ces actes de violence et de discrimination contre la communauté musulmane ». Même discours pour Abdallah Zekri, président de l’Observatoire des actes islamophobes, qui appelle une nouvelle fois, le président François Hollande à « déclarer la lutte contre l’islamophobie cause nationale, comme il l’a fait pour la lutte contre l’antisémitisme ».

Le 22 juin 2013, près d'un millier de personnes étaient réunies devant la sous-préfecture de la ville d’Argenteuil à l’occasion d’un rassemblement silencieux pour dénoncer « l'islamophobie montante », suite à l'agression d'une jeune femme enceinte voilée. La communauté musulmane s'était émue de cette agression suite à laquelle la jeune femme de 21 ans avait fait une fausse couche, quelques jours plus tard.

Malheureusement, ce cas n’est pas isolé. Au mois de mai, deux musulmans âgés de 70 et 71 ans ont été lâchement agressés alors qu’ils se dirigeaient vers la mosquée d’Amiens. Le 20 mai, c’est une jeune femme qui rentrait chez elle, qui a été agressée en pleine rue, tandis que fin juin, une autre jeune femme voilée a été insultée et frappée au visage dans un bus parisien devant témoins. Une fois sur les lieux, la police l’embarquera sans jamais inquiéter l’agresseur qui porte un nom très connu !

La Une de l’hebdomadaire Charlie Hebdo du 10 juillet, date qui coïncide avec le début du mois de Ramadan, s’attaque une nouvelle fois à l’Islam. Après les caricatures du Prophète Mohammed en septembre 2012, le journal s'attaque au Saint Coran pour parler des tueries qui ont lieu en Egypte. Ce n’est pas la première fois que le journal, au nom de la liberté d’expression, se permet toutes les dérives en s'en prenant à la religion, son acharnement contre l'Islam est répétitif : Un coup de pub pour un journal dont les ventes sont en perte de vitesse…

Ce genre d’attitude a été condamné par Père Michel Lelong, ancien responsable du SRI (Secrétariat pour les Relations avec l’Islam) qui déclarait, lors d’une conférence-débat, le 22 novembre 2012 à Paris, que la liberté d’expression « ne doit pas être absolue, elle a aussi ses limites. Ces journaux qui se permettent d’injurier des croyants ou leurs prophètes ne méritent pas notre estime, parce qu’ils ne pensent pas aux croyants de base qui ne sont pas forcément des gens influents, cultivés ou puissants, mais qui souffrent ».

Amnesty International dresse un rapport alarmant, publié le 24 avril et intitulé « Choix et préjugés », dans lequel l’ONG s'inquiète de la multiplication des discriminations envers les musulmans en Europe. Elle dénonce également l'exploitation politique de certains préjugés. En France, en l’occurrence, elle pointe du doigt la mauvaise interprétation de la loi sur la laïcité !

Le Parti Anti Sioniste s’interroge sur le silence de la classe politique qui n’intervient pas pour faire cesser ces actes xénophobes. A moins qu’elle ne s’en serve pour favoriser les conflits communautaires et amener à un choc des civilisations ! Il est vrai que pendant que les Français sont en conflit, ces derniers ne se préoccupent pas de la crise économique et sociale qui mine le pays, principale raison pour laquelle nous élisons nos hommes politiques…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1628
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte